Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 12:51

Elle est la première. La première tête de liste à participer pour la Région Nord-Ouest à « Blog en campagne » à l’initiative de Marc Vasseur. Ponctuelle et souriante, Corinne Lepage nous a gratifiés pendant deux heures de réponses franches, sans tomber dans la langue de bois, forte d’une notoriété et d’une opinion favorable qui la place en tête, largement devant les autres tête de liste de la région. Dans les prochains jours, je ferai un éclairage précis, avec les vidéos, mais d’ores et déjà essayons d’avoir une vue d’ensemble sur le sujet qui nous pré-occupent tous : les Européennes.

Interrogée sur le caractère « radical », voire  « révolutionnaire » de sa démarche, notamment dans son livre Vivre Autrement, coupant avec l’image que le public pouvait avoir d’elle, de Ministre d’Alain Juppé, Corinne ne se défile pas. Rappelant que le temps a fait son œuvre depuis le temps où elle était une des Jupettes (14 ans tout de même), et qu’elle a notamment écrit 14 livres, entre autres conférences, débats contradictoires qui l’occupent pour la moitié de son temps, la tête de liste pour le Mouvement Démocrate justifie cette radicalité, la jugeant même « nécessaire ». Nécessaire en constatant « l’accélération de la dégradation physique du Monde ». Nécessaire de par l’hypocrisie ambiante que révèle le fossé entre les Discours et les pratiques marketing notamment des « emballé Verts » au ton moralisant qui confient leur âme au « tout jetable ». Nécessaire par la Politique engagée en France depuis 2 ans, rappelant qu’en tant que « laïque, républicaine et démocrate », « je me sens dépossédée » martèle-t-elle. «Quand vous êtes agressé, vous ne pouvez répondre qu’avec une certaine forme de radicalité. Nécessaire enfin à cause de la crise, que l’on ne combat pas avec un « réformisme mou », un « flou artistique ».

Mais au-delà de cette radicalité, Corinne Lepage n’oublie pas ce qui est au centre de ces Européennes, et notamment au centre du programme du Mouvement Démocrate : la pédagogie du citoyen. Argument souvent exposé au PS, et à l’UMP, mais sans idée concrète, comme le fit timidement Jean-Paul Gauzès à Lille II, lors de la Conférence Débat sur le thème « Quels nouveaux défis pour l’Union Européenne ? ». Ce mardi, au Café citoyen, notre tête de liste donne des pistes, notamment en informant les citoyens sur l’ordre du jour, sur les lois votées… à condition que la Presse fasse son travail…



Concédant aisément que le débat lors de ces Européennes n’a pas volé à des altitudes suffisantes, déplorant que les sujets européens aient été occultés, Corinne Lepage reconnaît en Hélène Flautre une candidate qui a un vrai projet, un vrai discours européen. Questionnée sur ce qui la différenciait de la candidate d’Europe Ecologie, Corinne Lepage révéla alors un « détail » de la liste d’Hélène Flautre qui avait échappé à beaucoup, un de ceux qui peuvent faire mal s’ils venaient à être diffusé :



Flautre cautionnant un disciple de Tarik Ramadan… De quoi laisser songeur... (Correction : il s'agit en réalité du numéro 4, à savoir Ali Rahni, ce qui dans le fond ne change rien...)

Très en verve, Corinne eut bien évidemment à répondre sur Nicolas Sarkozy et sa vision de la société. Expliquant que le succès en librairie d’Abus de Pouvoir de François Bayrou venait du fait que le Président du MoDem avait clairement exprimé ce que les gens sentaient sans savoir l’exprimer, la présidente de CAP21 a détaillé tout ces ingrédients qui fondent un « système pré-totalitaire » : la justice bafouée avec les affaires tapie et Peyrol, la diminution systématique des contre-pouvoirs, l’extension du secret-défense, une surveillance généralisée, et surtout ce climat de peur, impalpable mais omniprésent, qui accompagne la vie de tous nos citoyens.


Interpellée par un membre des Jeunes européens, sur le pacte qu’avaient déjà signé ses homologues Verts et PS, dans lequel les candidats prennent trois engagements simples, que sont être un député réellement européen, assurer un travail de pédagogie et être un député assidu, Corinne Lepage sort son stylo et signe devant nous ce pacte, lui-même signé par Oliver Henno également, numéro deux de la liste. Et la vice-présidente du MoDem d’affirmer haut et fort qu’elle s’engage à faire de ce mandat un « mandat unique ». « Je n’étais pas candidate aux législatives », précise-t-elle. C’est le mandat européen qui seul, l’intéressait. Les membres des Jeunes Européens pourront revenir dans cinq ans et vérifier, assurément, les engagements de Corinne Lepage. Sans crainte.

 



 

Finalement après deux heures de débat, sincère et franc, Corinne Lepage nous quitte avec une phrase qui a elle seule ferait un adage idéal pour sa campagne européenne : « L’Europe n’est pas le problème, c’est la solution ! ».

Merci Corinne. Rendez-vous le 2 juin, accompagné de François Bayrou. Pour une fête européenne comme seuls les gens du Nord savent le faire ! Venez nombreux.


A venir : les vidéos de cette rencontre au Café Citoyen, que je remercie pour son accueil. Merci également à Marc Vasseur pour son invitation, Thibaut pour la logistique et Christopher pour la technique (vidéos, photos).

Partager cet article
Repost0
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 21:59

Alors l’on pourra toujours dire que je manque d’objectivité. Soit !


Mais j’en parle avec de nombreuses personnes qui ne militent pas au MoDem. Qui ne sont même pas sympathisants. Corinne Lepage a un discours cohérent, pertinent, qui parle aux gens. La seule tête de liste dans le Nord-Ouest à bénéficier d’une certaine notoriété. Et qui plus est à dégager cette sincérité qui n’appartient qu’à elle.

Quand on évoque Corinne Lepage, c’est définitivement le mot « sincérité » qui revient.




La preuve Ici même :


Partie 1 

 

Partie 2



Bonne écoute ;o)
Partager cet article
Repost0
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 19:15

A quelques jours de l’échéance du 7 juin, il convient de se poser  honnêtement une question simple, mais diablement polémique au vu des sondages successifs : Comment les listes UMP peuvent elles encore donner l’illusion à 27% des futurs votants que les candidats qu’elles présentent seront de bons eurodéputés ?

Faisons fi de généralisation, car il est de bons députés sortants à l’UMP qui n’ont pas à payer les pots cassés.

Mais intéressons-nous de près à la série de couacs qui ont secoué cette campagne et offert une image bien dangereuse des politiques.

Rachida Dati, tout d’abord, devenue ennemie publique numéro 1 que l’UMP tente vainement de sauver à tour de déclaration ou de demande d’excuses quand Bendit dit qu’elle ne se « tapera pas les Commissions de Strasbourg «  dans un huis clos sans caméra… Personne ne peut faire oublier la légèreté avec laquelle elle est entrée dans la campagne et surtout sa désinvolture lors d’une réunion publique avec les Jeunes POP. Qu’elle ait voulu jouer un rôle ce jour-là ne changera rien : Dati semble connaître ses dossiers européens comme ma boulangère, par ailleurs très compétente dans son domaine, et à part l’énoncé de banalités brassées par tous (« plus d’Europe », « L’Europe c’est important », « un plan global de relance »…), la vacuité de ses compétences pour être performante à Bruxelles est notoire et ne pourra s’effacer même avec quelques fiches bien apprises…

Michel Barnier à la rescousse ? Pensez-vous ! Si  l’actuel Ministre de l’Agriculture et de la Pêche, tête de liste pour les Européennes fait croire que son programme et ses idées ont séduit Kouchner et l'ont convaincu à voter pour lui (Mais par qui Kouchner n’a-t-il pas été séduit ? Et qui dit ce que fera l’actuel Ministre des Affaires Etrangères une fois l’ombre de l’urne abattue sur l’objectif médiatique ? Voter pour son éternel compère Cohn-Bendit peut-être en souvenir du bon vieux temps…), l’on n’oubliera pas qu’il ne siègera vraisemblablement pas à Bruxelles. Et pour cause ! Il est candidat pour entrer à la Commission Européenne et se trouve en bonne position paraît-il… On comprend mieux pourquoi Rama Yadé ne voulait pas s’associer à lui pour la Région Ile-de-France…

Voter la liste Barnier, c’est voter pour les numéros 3, 4 et 5 de la liste ! Et qui sont-ils au fait ? Jean-Marie Cavada (Mais si l’animateur de La Marche du Siècle qui a rejoint François Bayrou en 2004, avant de faire sa campagne Présidentielles en 2007, puis d’être coincé par Marielle de Sarnez à Paris, qui finira donc par créer un parti mort-né avant de rallier l’UMP pour les Municipales du 12ème arrondissement dans lequel il s’est pris une dégelée monumentale !), Marielle Gallo, et Philippe Juvin ! Le premier cité est un synonyme de Judas, les autres ont des têtes moins connues que Charlie des Drôles de Dame ou que le Docteur Gang d’Inspecteur Gadget… Cavada, Gallo, Juvin… C’est moins glamour, ca aurait moins de gueule sur les affiches, mais ne serait-ce pas plus honnête pour les citoyens ?

L’amour de l’Europe dit-on partout à l’UMP ? Mais quelle arrogance pourtant envers nos Institutions. Aujourd’hui même à l’Assemblée 295 députés UMP ont fait un bras d’honneur à la Directive votée à Strasbourg qui rend la Loi Hadopi inapplicable ! Quelle mépris pour ce Parlement que l’on convoite tant ! Mais de qui se moque-t-on ?

Mais qui dirige l’UMP ? Xavier-Bertrand ! Celui dont Fillon disait à propos de ce franc-maçon notoire, que « maçon » ça ne l’étonnait pas, mais « franc » ce serait une première… Ambiance ! Forcément, car ce que l’on ne sait pas, c’est que l’ancien ministre du Travail AVAIT APPELE A VOTER CONTRE MAASTRICHT en 1992 ! Inconstance, opportunisme, avidité…

Et pourtant les sondages rabattent leur même potion optimiste pour la majorité présidentielle, avec des chiffres oscillant autour de 27%. Un peu comme en Italie, l’on a Berlusconi qui dit qu’Obama est un bronzé, que les victimes du tremblement de terre logés dans des tentes sont en camping, ou bien encore qui « fricottent » avec tout ce qui porte une juge pour placer l’objet de convoitise au poste du Ministre au mépris de la séparation des pouvoirs… tout en continuant d’avoir une côte de confiance colossale eu égard au coups de canif faits par le Président du Conseil Italien dans la République et la démocratie… La France serait-elle devenue comme l’Italie ?

Alors le 7 juin, allez votez. Mais surtout pas pour l’UMP !

Partager cet article
Repost0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 21:08

Remarquable discours ce matin de Jacques Delors, lors du Colloque sur l’Europe dans le cadre des Festivités Lille 3000 – Europe XXL .

Discours dont je retiendrais trois choses :

1. « L’Europe est un tout fondé sur la paix et le droit »

2. L’Europe était avant tout politique, puisque censée préserver la paix. Las, les événements ont fait qu’elle fut d’abord économique. Et aujourd’hui encore l’on paye cet ordre des choses en reprochant à l’UE de n’être qu’un marché et de ne pas être assez « politique ».

3. L’intégration différenciée : un concept unique en Europe. Chacun peut faire partie de l’Europe sans se forcer de quoi que ce soit. Ainsi l’Angleterre ne fait pas partie de la zone Euro (ce qu’elle regrette en ces temps de Crise !). Le système est tel qu’il ne force personne sans pour autant empêcher les autres d’avancer. Tout en prenant le risque de la part des nouveaux arrivants de croire à une Europe « deuxième classe »…

Sinon, mention spéciale de l’analyse à Nilüfer Göle, anthropologue, qui pour résumer le problème inhérent à la question turque nous rappelle cette problématique sur laquelle l’on doit se questionner :

L’Europe est-elle une identité ou un projet ?

Vaste sujet… Mais problématique autrement plus pertinente que le refus stérile de Sarkozy hier soir au sujet d’Ankara…

Partager cet article
Repost0
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 18:33

La décision probable du Parlement Européen de changer la règle selon laquelle le doyen de l’hémicycle reçoit l’honneur de présider la séance inaugurale des députés nouvellement élus, prévue le 14 juillet prochain est malheureuse et mal venue.

Encore une fois, elle permet au Président du Front national de se poser en victime. Une place de choix qui le replace idéalement sous les feux des médias à un mois du vote du 7 juin. Cette méthode, maintes fois utilisées depuis 30 ans en France a marqué ses limites et ses dangers jusqu’à lui offrir un second tour à l’élection présidentielles en 2002.  Encore une fois, on ne bâillonne pas Le Pen, ou même Dieudonné : on les combat sur les idées !

D’autre part, il est peu démocratique de changer un règlement pour une personne. C’est profondément gênant et ce de la part d’une Institution aussi respectée et respectable qu’est le Parlement Européen. Ce n’est pas la règle qui est mauvaise. Ce sont les propos et les valeurs de Monsieur Le Pen qui sont inacceptables, dérangeants et condamnables par la loi. Il eut fallu plutôt prendre une mesure exceptionnelle qui visait à le priver de l’honneur de présider une séance quand on tient des propos négationnistes, plutôt que de s’arranger des règles, ce qui fait un peu désordre du point de vue de la forme.

Au lieu de cela, le Parlement traite de manière anti-démocratique un énergumène à qui l’on reproche des propos et des pensées négationnistes. Ce n’est ni la meilleure façon, ni la plus pertinente, et encore moins la plus éthique  de régler le problème et cela ne va certainement pas encourager les Citoyens Européens, déjà très rétifs, à voter pour les Européennes du 7 juin.

 PS : Notons pour la petite histoire que l’initiative de ce changement de règlement est à mettre au crédit de l’Allemand Martin Schulz, membre du PSE (parti socialiste européen), le même qui avec le sens de la mesure disait que François Bayrou se référait à Marx en France et votait avec les « ultra-libéraux » en Europe… On le voit le Monsieur connaît le sens du mot « nuance »…

Partager cet article
Repost0
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 20:40

Dans le Nord leur manque de mobilisation est effarante !

Tête de liste, Gilles Pargneaux, maire d’Hellemmes. Or sur le marché d’Hellemmes hier matin, par un beau soleil, pas l’ombre d’un militant ! A un mois de l’échéance !

Place du Concert ce matin, à Lille, marché sur lequel m’avaient donné rendre-vous des militants PS, pour répondre à mes interrogations sur l’énigme Barroso (en gros le PS veut son départ, mais fait alliance avec le PSE qui lui… souhaite qu’il rempile !), personne. Certes quelques gouttes de pluie vinrent contrarier la séance mais tout de même !

Le PS a-t-il déjà perdu la bataille des Européennes ?

Partager cet article
Repost0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 19:49

Délicieux moment ce matin sur le Marché du Vieux-Lille sur lequel s’étaient retrouvés bon nombre de militants pour tracter en vue des Européennes.

Ayant trouvé la diatribe de Martine Aubry contre Barroso pour le moins hypocrite, quand le PSE est incapable de se mettre d’accord pour un candidat pour le remplacer et qui va mener irrémédiablement  à la reconduction du Président de la Commission Européenne, j’ai donc demandé aux militants PS de m’expliquer cette position pour le moins inconfortable, surtout au vu de la manchette du tract :

 

La réponse fut gênée. Un premier m’expliqua qu’il n’avait pas entendu le discours d’Aubry ; l’autre remit en question mes informations… Avant de me promettre une réponse dans une semaine… Incapables d’argumenter leur propre tract. Déjà que les têtes de liste ne connaissent rien en matière européenne, si les militants non plus ne serait-ce que pour faire illusion, mais où va-t-on ?

Pour le plaisir je vous propose de lire le « bilan » de Peillon au Parlement… Consternant !

Partager cet article
Repost0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 20:38

Hier Martine Aubry a ouvert officiellement la campagne européenne du PS. Le 25 avril, à 37 jours du scrutin, il était bien temps ! D’ailleurs ses militants Lillois connus pour leur fidélité l’ont bien compris : aucun n’a pris la peine d’investir les marchés ce matin à Lille !

Sinon, quoi de neuf ? Bayrou est à gauche en France, et vote avec les affreux libéraux en Europe. Première nouvelle : Bayrou siège à Bruxelles !  Seconde, être libéral c’est mal… Aimer les libertés, car c’est rappelons-le sens étymologique et non pas celui que lui insuffle la France, celui qu’avait essayé de donner Delanoë, au prix que cela lui a couté… Martine, tout comme Daniel : reprenez le dico au risque de passer pour facho…

Ah et puis il y a Barroso ! Pourri jusque la moelle. La droite néo-libérale la plus à honnir. Tout à fait d’accord : le Mouvement Démocrate milite pour son éviction. Problème : le PSE qui partage un programme commun avec le PS n’est pas de cet avis… Alors Martine ? Discours de façade mais intérieur tout pourri ? Evidemment… mais avec un peu de chance ça suffira pour faire des élus… Jusque quand ?

Partager cet article
Repost0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 21:11

De retour de Berlin via l’aéroport de Bruxelles International, je suis estomaqué. Estomaqué ! Car Bruxelles, Capitale européenne, mal-aimée des Bruxellois à cause du train de vie de nos Parlementaires, quand le reste de la ville vit avec la paupérisation ambiante, a décidé de faire fort… Pour les élections européennes… Si Si ! Pire et je vais faire un gros mot compte tenu de mon dernier post : DE LA PEDAGOGIE SUR LES ELECTIONS EUROPEENNES ! Et sans Parti pris ! Le tout payé par le Parlement !
Non, vous n’êtes pas sous l’emprise de substance illicite ! Alors regardez ce que les passagers peuvent lire au détour de leurs pérégrinations, au milieu d’innombrables publicités pour les marques les plus lucratives du commerce européen et mondial :

 
Dans quelle mesure pouvons-nous apprivoiser les marchés financiers ?

Rendez utile votre vote pour le Parlement Européen du 4 au 7 juin

 

 


Jusqu’où nos frontières peuvent-elles être ouvertes ?

Rendez utile votre vote pour le Parlement Européen du 4 au 7 juin

 

 


De quelle manière doit on cultiver nos produits ? (sur les pommes, les étiquettes suivantes : "organiques", "conventionnelles" et "génétiquement modifiées")

Rendez utile votre vote pour le Parlement Européen du 4 au 7 juin

 


Neutralité dans l’intitulé, et dans l’invitation à voter… Et en France ? Où est la Pédagogie de l’élection du Parlement Européen ? Dans le journal intime de Rachida Dati ?

Partager cet article
Repost0
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 20:17

OpinionWay est réputée pour sa neutralité (sic, lol, birk, wark, blouarppsssss…. La dernière onomatopée se réfère à la production d’une soirée bien trop arrosée….)

Alors regardons « objectivement » les chiffres de son dernier sondage pour les Européennes :

UMP : 28%

PS : 23%

MoDem : 12%

Europe Ecologie : 10%

NPA : 7%

Alors, croyez-vous vraiment que l’UMP ne perde que 3 points par rapport au 1er tour à la Présidentielle ?

Alors je prends les paris. Et je retraduis pour vous ces chiffres ! Exclu du blog !!

UMP : 23%

PS : 25%

MoDem : 16%

Europe Ecologie : 7%

NPA : 6%

Allez on en reparle le 7 :o)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche