Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 20:50

Monsieur Lefebvre a décidé aujourd’hui de donner un « carton rouge » à Martine Aubry, Ségolène Royal et à François Bayrou, qui selon lui, par leur discours « participent à l’incitation à la violence ».

Je réponds personnellement à Monsieur Lefebvre en lui adressant un carton rouge pour prostituer jour après jour l’image du politique, fantoche charognard pavlovien qui ouvre sa gueule avant même d’avoir entendu la sonnette…

Il faut pourtant entendre la mélodie avant de réagir…

La vôtre est pauvre, bête et méchante.

Vous accusez le thermomètre qui affiche la température… Mauvais diagnostic, piètre rhétoriqueur, insupportable contradicteur… Mais que va-t-on faire de vous ?

Finalement, ce n’est pas un carton rouge que vous méritez mais un zéro pointé. En bon cancre que vous êtes.

Partager cet article
Repost0
20 mars 2009 5 20 /03 /mars /2009 20:38

L’on avait presque fini  par s’y habituer. Oh, certainement pas par l’adopter, mais l’on avait fini par s’y faire. Christine Boutin arrivant au gouvernement en mai 2007 ravivait des douleurs acerbes et acides, spectre d’une Bible brandie dans l’Assemblée et d’un défilé au son des « Pédés au bûcher ». Alors forcément, parité ou pas, Boutin au logement, ça ne pouvait pas passer.
Mais elle s’en fût. Courageuse. Pas digne d’un génie mais honnête travailleuse, ce qui dans ce gouvernement tient de l’exception.

Il y eut bien sa friction avec le désormais célèbre « plan banlieue » de Fadela Amara. Mais en guise de plan il y eut une mascarade… Et l’on se demanda alors ce que l’ancienne ni pute ni soumise faisait en cette galère….

Christine Boutin faisait alors son petit bonhomme de chemin. Les plus jeunes ne connaissaient rien de son funeste passé. Les autres l’oublièrent. Syndrome de cette société qui a de la mémoire (vive) mais qui n’a pas de souvenirs…

Mais la bête qui sommeillait interrompit son hibernation. Et à grands coups de griffes et de chapelets, elle passa à l’assaut.  Affamée par une disette aussi longue.

L’homoparentalité fut son entrée. Elle s’attaqua si violemment à son bout de gras que le sacrifice tourna à l’émeute. Pas si conciliante Nadine Morano. En direct de Saint Nicolas du Chardonnet Agnus Dei. Qui tollis. Peccàta mundi. Miserere nobis. Misérere nobis. RTL 9 et NT1 négocièrent âprement pour les droit de retransmission… Depuis le temps qu’ils lorgnaient sur le catch féminin !  Le Lion, agacé de tant de bruit arriva. Et sacrifia la moins jeune des deux, mais pas la moins féroce.

Le Pape lui offrit alors son plat de résistance :  l’utilisation du préservatif « aggraverait » le problème du  SIDA. Et finaude, la carnassière de lancer : « ce n’est pas drôle de mettre un préservatif quand on fait l’amour ». Madame aime les nuits tordantes. Etonnante révélation : Madame Boutin aurait-elle utilisé le totem maléfique pour oser prétendre qu’il n’était pas drôle ?

Sauf que là, ce sont les Français qui ne rient plus. Et plus du tout. Et qui tout d’un coup, ouvrent les yeux. La Genèse, Christine ! Vous êtes le serpent. Vos révélations sont autant de pommes que nous devons avaler sans appétit, que nous régurgitons mais qui nous ouvrent la vue… sur votre véritable identité.

Vous n’avez pas changé.

Vous qui sortîtes la Bible dans l’Assemblée du pays de la laïcité.

Nous aurions dû vous bannir de notre Jardin d’Eden… celui que Sarkozy ne cesse de karchériser. Parc de ruines à présent.

Alors partez, à présent. Partez. Et surtout ne revenez plus.

Riez puisque vous aimez rire. Pourvu que l’on n’entende plus ces rires sardoniques.

Madame Boutin, vous êtes le maillon faible. Aurevoir.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 21:33

Furieux. Je suis furieux !

Mais où sont-ils les « courageux » ? Ceux qui avaient promis de faire la fronde ? Où sont-ils ceux qui ne voulaient en aucun cas le retour sous le commandement de l’OTAN ? Les fameux députés UMP qui voulaient signifier leur singularité ? Il a suffi que le Gouvernement y engage sa responsabilité pour qu’ils se dégonflent : ils se sont abstenus de voter ! Histoire de préserver leur mandat au cas où il viendrait l’envie au Monarque de faire disparaître la circonscription des frondeurs…

Honte à ce gouvernement. Honte aux députés UMP. Honte à Nicolas Sarkozy qui prostitue nos Institutions avec arrogance et indécence. Si cette question ne valait pas un référendum, alors quelle autre sujet le nécessitera ?

Nous avons été les dindons de la farce. Sans recul en arrière possible.

Le tout dans une indifférence médiatique assez manifeste…

Pensez donc, en quelques semaines : Edvige, les millions de Tapie, l’affaire Peyrol, Boutin qui nous la rejoue St Nicolas du Chardonnet, le refus de retirer le bouclier fiscal… Mais dans quelle France vit-on ? Dans quel état Nicolas Sarkozy va-t-il la rendre en 2012 ? A-t-on vraiment conscience dans les foyers de l’ampleur des dégâts ?

Il va falloir y aller très très fort dans les urnes le 7 juin ! Au travail, les amis !

Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 16:34

Après Bernard Laporte, David Douillet et Gilbert Montagné, L’UMP semble être sur le point de recruter un nouveau membre pour bâtir son intelligentsia à la française : Gad Elmaleh. Oh, bien évidemment, rien d’officiel, mais disons qu’en écoutant Europe1 ce matin, l’on eut l’impression que l’affaire pourrait rapidement se faire. Interrogé sur le bouclier fiscal bloqué à 50%, le réalisateur-interprète de Chouchou a déclaré : « 50%, ça suffit, c'est très bien. Il est normal que les impôts des plus riches soient plafonnés. 50% c'est déjà énorme ».

Et Gad Elamleh sait de quoi il parle : il gagne entre 1 et 2 millions d’euros, par an… rien pour que pour ses films ! En prenant la moyenne raisonnable de 1,5 millions par an, déduisons 60% d’impôts ; il reste donc pour notre acteur-comédien 600000 euros net seulement pour vivre ! Le pauvre ! Cela représente en une année… 50 années de SMIC !

Et prenons sa logique "des plus riches". Car Gad Elmaleh est largement battu à la Bourse du septième art : Dany Boon et ses presque 21 millions d’entrées revendique… 26 millions d’euros pour la seule année 2008. En déduisant les 60% si décriés, il reste tout de même 10,4 millions d’euros ! 866 années de SMIC ! Et même 41 ans de salaire de… Premier Ministre ! Et brut en outre !

Alors, qu’est-ce qui est énorme, Monsieur Elmaleh ? les 50% ou vos déclarations scandaleuses ? Avez-vous vraiment les moyens de vous priver d’une partie de votre public ? Pensez-vous que "les plus riches" qui sont touchés par le bouclier fiscal se délectent de vos pitreries sur scène et sur la toile ? Votre pari paraît audacieux…

Alors Monsieur Gad Elmaleh, de deux choses l’une :

Soit vous postulez réellement au titre de l’artiste le plus détesté de France, et vous avez fait fort ! Les portes de l’UMP vont s’ouvrir à vous. Mais il n’est pas sûr que goutiez avec délectation vos nouvelles fréquentations que seront Gilbert Montagné, Mireille Mathieu ou encore Faudel…

Soit vous restez à votre place d’acteur-comédien, ce qui serait plus raisonnable. Auquel cas, abstenez-vous à l’avenir de tout commentaire de ce genre.

Sinon dans la série « indécence en série – Les inoubliables ! », le Pape, qui rappelle les plus belles heures de Jean-Paul II : à propos de l’épidémie du SIDA, il affirme aujourd’hui pour son premier voyage en Afrique (histoire de lui donner encore plus de symbolique !) : « On ne peut la résoudre avec la distribution de préservatifs. Au contraire, cela accroît le problème »

Alors j’aurais une question à poser à ce grand Savant qui lit si bien le Grand Livre de la vie : quand une femme violée par des guerriers, tombant enceinte, et est sommée par l’église de ne pas se faire avorter, doit-elle nécessairement demander en mariage son agresseur ? Ou doit-elle attendre qu’il le fasse ?

Il y a des jours comme cela, où tout énerve. Pas vous ? D'ailleurs ne serait-ce pas le jour du retour de la France dans l'OTAN ? Paco Rabanne, est-ce aujourd'hui la fin du Monde, dis ? Tu n'aurais pas pu prévenir cette fois ?

Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 20:06

Ce n’est un secret pour personne, Nicolas Sarkozy n’est pas très porté sur la culture. L’on se souvient de ses propos ineptes sur la Princesse de Clèves dans les concours de la fonction publique…

 

 


C’est un fait. Il dénigre la culture, comme le montre ses relations tumultueuses avec l’enseignement supérieur et les chercheurs qui pourraient à l’entendre passer pour nos plus grands fumistes… Enfin tout ceci n’est qu’impression et supputation…

Mais finalement,, son meilleur ambassadeur reste Bernard Laporte. Et sa vision de la culture, opposée à celle élitiste, guindée et sans doute arrogante de Pierre Bergé fait des étincelles… Ou comment passer pour le roi des *** à la télévision… Une certaine vision de la culture Sarkozyenne :


 

 

 

PS : Quant à l’éternel débat entre culture populaire et la popularité de la culture, reconnaissons que le film de Danny Boon est un bon divertissement mais qu’il n’entre pas dans la culture cinématographique…

Partager cet article
Repost0
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 20:14

A moins que vous n’ayez été à l’autre bout du monde cette semaine, vous savez à présent que si vous n’avez pas de Rolex à 50 ans, vous avez raté votre vie.

 


Sarkozy voulait réhabiliter l’argent. Opération réussie. Cette vision made in USA est la plus écœurante qu’il soit. Dis moi combien tu gagnes, je te dirais si tu es heureux !

Mais quelle putréfaction ! Cette vision de la société est une hydre purulente, qui nous a conduit droit dans le mur. Car non, Monsieur Séguéla, non Monsieur Sarkozy, l’argent n’est pas la baromètre du bonheur. Aimer, sourire, être en bonne santé, c’est le signe que l’on a réussi sa vie…

La seule information à retenir c’est que Séguéla sait mieux que quiconque faire la pédagogie de la vision de la société selon NS. A cynique, cynique et demi…  

Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 22:10

C’en est fini. Nicolas Sarkozy a donc fait face à la crise. Que retenir de ce moment attendu par la France entière, ce que prétendait en tous cas les médias… Eh bien peu de choses. Petit tour d’horizon.

L’INFORMATION DU SOIR : le 18 février

Sarkozy invite les syndicats à se réunir autour d’une table pour évoquer des plans d’actions à tenir par rapport à la crise. Parmi les questions à poser : comment mieux  indemniser les temps partiels et les jeunes qui ne peuvent prétendre à être indemnisés faute d’expérience sachant que « l’Etat est prêt à faire un effort pour mieux les protéger » ? Faut-il supprimer la première tranche des impôts ? Faut-il augmenter les allocations familiales ? Sans condition de revenus ? Faut-il donner des chèques emploi service aux retraités payés par l’état pour les aider au quotidien (depuis quand les chèques emplois services vous permettent d’acheter légumes et autres denrées censés vous nourrir ?)

Pour le reste de la crise, il entend supprimer définitivement pour 2010 la taxe professionnelle… en demandant aux collectivités locales de créer un autre impôts pour compenser le manque… Dans la série coup d’épée dans l’eau, l’on n’a pas trouvé mieux !

Concernant les goinfreries qui ont conduit notre système dans le mur, le Président propose sans toutefois imposer la règle des 3 tiers : un pour les actionnaires, un autre pour les salariés, un dernier pour les investissements… mais sans la rigidité de la règle… En somme chacun s’auto-régule et l’on prétendra avoir remis de l’éthique dans le système… Vain espoir…

A la vérité, le Président aura été fidèle à lui même : obséquieux à souhait avec les fonction publique et leur professionnalisme pour tenter d’expliquer qu’il allait radicalement réduire les effectifs (sans pour autant expliquer comment l’efficacité s’en trouverait grandie), sûr de lui pour dire que son travail est difficile mais qu’il a l’autorité de l’élection présidentielle pour décider et agir… dans la lignée des autres Présidents de la République, revendiquant une transparence quand l’hypocrisie régnait alors (traduisez revendiquant le cynisme quand le poste de chef de gouvernement existait encore), formidable de compassion avec Monsieur Kouchner…

Encore une fois les effets d’annonce ont dominé sur des plans concrets en prétextant ne pas vouloir anticiper les futures séances de travail avec les syndicats.

Tout juste a-t-il concédé du bout des lèvres que sa boutade sur les grèves que l’on ne voit plus en France était regrettable (« Monsieur Pujadas il faut toujours regretter les petites phrases. »). Le reste ne fut que verbiage, enrobé de langue de bois et de rhétorique rutilante.

Il semble dire, de manière subreptice, qu’il n’est pas bien sûr de se représenter en 2012, tant sa tâche est difficile.

Il n’a pas changé.

Et pendant cela, le monde change, lui…

Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 20:36

TF1, France 2 et M6 au diapason... Sans oublier Radio France... Incontournable notre Président... Berlusconi peut se rhabiller.

Alors on écoute et après on juge…

A tout à l’heure pour le bilan…

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:27

Entre un et trois millions de manifestants sur toute la France.

30000 à Lille ! Autant qu’en 2002 quand la capitale des Flandres exprimait son émotion de voir Le Pen au 2ème tour de la présidentielle. C’est dire !

« Maintenant quand il y a une grève en France , on ne s’en aperçoit même pas »

Ah oui ?

Alors voici le siège de l’UMP à Lille cet après-midi. Puisque grèves et défilés sont devenus invisibles, cet attirail relève du quotidien, à en croire le Président ! C’est flippant, non ?

 




Et me voilà Battre le pavé… Enfin… avec du pavé derrière moi :o) je vous rassure le Orange était sous la veste ;o) (les propos qui suivent ont été censurés par la bonne morale !)

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 15:09

Cette altercation fait le tour du web et pour cause : Frédéric remis à sa place comme il le faut…
Délectation garantie pour cet exécuteur de la voix royale, ce rhétoriqueur de pacotille, cet affable fouille-tout, qui s’occupe de rien et de tout…
Appréciez :

 

 


Dire que c’est LCI qui nous offre ce moment m’estomaque… le début d’une saine fronde ?


Sinon, je ne peux terminer sans m’exaspérer de la dernière intervenante dont je n’ai pas reconnu l’identité qui veut de toute évidence elle aussi se tailler une belle part devant la caméra, se métamorphose en oiseau de mauvaise augure en s’évertuant à  jouer les Cassandre : «  Monsieur Lefebvre a méprisé la loi, la loi se fera dans la rue. Faudra pas venir pleurer ». Exaspérant ! La grève ! Toujours la grève ! Agitez le drapeau rouge pour exciter le taureau… la danse du ventre entre le PS et l’extrême gauche ne fait que débuter… une vraie course à l’échalote…

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche