Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 17:22

La cantonale touche à sa fin. Déjà. Dimanche en marquait l’apothéose, si je puis dire. Non qu’il y ait eu dans les médias des pages entières consacrées à l’événement : le Japon et sa préoccupante situation attirent bien naturellement tous les regards. Mais sur les marchés, Madame et Monsieur tout le monde, le cabas à la main ont pu voir défiler tous les groupes locaux qui vendaient leur candidat au plus offrant. Pour l’équipe Lilloise, nous étions notamment au marché de Caulier, dans le nord-est de la ville. Un tel déploiement de militants rendait le moment ubuesque, avec parfois davantage de personnes venues pour tracter que de badauds venus refaire le plein de provision. Feu d’artifice, le PS avait mis les petits plats dans les grands. En cette semaine de mardi gras, c’était donc festival hier. Qui a dit que la politique était ennuyeuse ?

A tout seigneur, tout honneur, évoquons sans plus attendre la parade du PS… tout en modestie :

  2011 1239

 

2011 1246

A mon interrogation quant à la légalité de la tenue d’un tel stand aux abords du marché, il me fut répondu qu’une simple autorisation suffisait. Certes, mais j’imagine si chaque formation en faisait autant, où se placerait-elle ? A moins qu’il ne soit plus simple pour le PS d’obtenir une autorisation dans la ville qu’il détient. Rien de tel qu’une bonne soupe à l’oignon aux croutons de pain pour attirer le chaland. Une soupe un peu clairette pour l’avoir observée de près. Mais je suis rester vigilant : je ne me suis guère sustenté car je ne vais jamais à la soupe du PS, ni d’aucune autre formation. Les valeurs, c’est sacré ! Tout juste ai-je pu apprécier les égards de la Reine des lieux, qui fort courtoisement vint saluer les militants des autres formations. Et avec le sourire s’il vous plait :

 2011 1245

En face l’UMP… Que dire ? Il est loin le temps de l’UMP Pride, où il faisait bon de bomber le torse et d’affirmer fièrement ses attributs :

 HMmmmmmmmmmmmmm2.jpg

  Le coq gaulois a baissé sa crête et le char a pris du plomb dans l’aile. Dans le registre droite refoulée même à  regarder de plus près sur le site de campagne :

  Droite sociale

 

Point de sigle UMP. Juste l’évocation de la droite sociale. Il y a quinze jours, la remplaçante de Jérôme Garcia qui déambulait débonnaire sur un marché encore plus petit me fit le plaisir de la conversation. Alors qu’un riverain lui faisait remarquer que « droite » et « sociale » étaient quelque peu contradictoires et alors qu’elle se fourvoyait dans ses explications brumeuses, je lui appris que son candidat était le géniteur d’un joli « oxymore ». Délices exquises de la langue pour la profane qu’elle était d’entendre pareille érudition. « J’ai appris un mot », exultait-elle alors. Je lui fis remarquer qu’avec de pareilles lettres, elle brillerait en société en jouant au SCRABBLE. Vains conseils, Madame ne joue qu’au Monopoly… La droite sociale a ses limites tout de même.

Moins volubile, elle errait hier entre les passants et entre la horde socialiste, qui regroupait plus de 30 militants. Elle et son candidat titulaire tentaient de faire diversion en distribuant des pommes… Mangez des pommes, 16 ans plus tard. A l’heure où le citoyen français prend pitié pour la pauvre Président déchu face à la menace de la justice, il est de bon ton d’exploiter les anciens filons… car les nouveaux Fillon n’ont rien de bon à en croire les sondages.  

Les Verts, eux squattaient le terrain depuis assez longtemps somme toute. Sans emphase. Tenant juste le coin de la rue défoncée par un large trou qui leur valut il y a deux semaines de ramasser un homme tombé à terre, ayant perdu l’équilibre à vouloir prendre leur tract. Ils n’épiloguèrent pas davantage sur l’événement et pour cause : le délégué à la ville en charge des voiries n’est autre que Marc Santré, l’écologiste, persifflent des militants du Front de gauche. On peut comprendre l'ironie, puisque Marc Santré est un Vert à la fibre si sociale, qu’il fait passer la suppression de la gratuité des transports pour les lycéens pour une mesure juste socialement. On n’est plus à une contradiction près. Il eurent comme tout le monde le droit à la poignée de mains radieuse de Madame Aubry. Puis de son probable successeur. Puis d’un nouvel adjoint. Puis d’un autre… Le petit cirque des Cantonales était devenu la parade finale de Disneyland l’espace d’un quart d’heure…

Du pain, des jeux et des Cantonales ! Que demande le peuple ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche