Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 16:34

La Rippe, Trelex, Neuchatel, Rueil-Malmaison, Genève, Neuchatel à nouveau, Boeil-Bezing, Genève encore, Gland et Genève une nouvelle fois pour finir.

Alors où sont les intrus ?

Rueil-Malmaison et Boeil-Bezing bien évidemment qui sont les seules villes françaises de cette longue liste de cités suisses.

Et à quoi bon, me direz-vous, cette énumération ? 

beckerCela correspond tout simplement aux lieus de résidence des dix premiers français classés au classement ATP, qui régit les joueurs de tennis professionnels. Impressionnante statistique : 80% des joueurs français ont choisi de partir en Suisse plutôt que de payer leurs impôts en France. A l’heure où la France brille à Bercy et s’apprête à jouer la finale de la Coupe Davis, il y aura une bonne odeur de chocolat qui flottera dans les airs de Belgrade début décembre. Il faut dire que c’est une tradition française, Guy Forget, Henri Leconte et Amélie Mauresmo étant les voisins de nos dix meilleurs joueurs actuels (Amélie, qui après sa déclaration d’amour pour la France en 2000, expliquant qu’elle ne quitterait son pays pour rien au monde et surtout pas pour des raisons fiscales, a brusquement changé d’avis quand elle intégra la Top 5 durablement durant quelques années… Ce qui fait pas moins de 15 millions de dollars amassés sur les courts agrémentés d’au moins d’autant si ce n’est plus en contrats publicitaires sur lesquels le fisc français peut lorgner en vain…)

En tennis, il faut bien l’avouer, on ne parle plus depuis longtemps de nationalité mais bien de résidence. Et à ce petit jeu de passe-passe, deux terres d’accueil dominent outrageusement toutes les autres : la Suisse, donc, et le Rocher de Monaco bien évidemment. Quitte parfois à perdre à ce jeu qui se transforme en qui perd-gagne pour ces globe-trotters comme Boris Becker qui à son époque dut reverser quantité d’impayés alourdis de pénalités conséquentes, l’Allemagne ayant estimé que son séjour sur sa terre mère était suffisamment significatif pour faire de lui un contribuable allemand.

FedererDubaiIronie du sort, le meilleur joueur de la planète est bel et bien Suisse… mais résident aux Emirats Arabes Unis ! En effet, c’est à Dubaï que l’inénarrable légende de la petite balle jaune passe la majeure partie de son temps quand il n’illumine pas de son génie les courts du monde entier. Les conditions météorologiques ne sont pas étrangères à ce choix qui permet notamment à « Rodger » de peaufiner sa préparation au soleil en plein mois de décembre,  mais le fait que le régime fiscal soit bien plus avantageux aux non-Suisses n’y est pas non plus pour rien… A Dubaï, on ne s’embête pas de ces petits problèmes de trésorerie et la défiscalisation est de mise.

En tous cas, à l’heure où le Gouvernement français refuse de s’attaquer pleinement au bouclier fiscal, prétextant la fuite des fortunes françaises, préférant vampiriser jusqu’à la dernière goutte la classe moyenne en supprimant les niches fiscales de la manière la plus anarchique et la plus injuste qui soit, pendant que Madame Bettencourt ne reverse que 0,17% de son patrimoine par an au fisc français, force est de constater que les tennismen français sont bien loin de toutes ces tergiversations. Leur magot est bien à l’abri de Bercy, dans les verts pâturages au-delà du Lac Léman. La fierté de notre réussite sportive vaut-elle une si notable exception ?

BîmesEn tous cas, on se souvient que Christian Bîmes, alors président de la Fédération française de Tennis figurait au premier rang du meeting de lancement de la campagne de Nicolas Sarkozy le 14 janvier 2007 à Paris. Pas de quoi rapatrier les joueurs au bercail pourtant malgré le bouclier.

Entre temps, notre cher Président (pas celui de l’Elysée, l’autre) fut frappé d’inéligibilité après avoir été condamné par la Justice pour la prise illégale d'intérêts, sa femme ayant continué à travailler pour la société fournissant les hôtesses de Roland-Garros alors qu’elle était l’épouse du Président de la Fédération. Toute ressemblance avec l’affaire Woerth n’est que purement fortuite…

Le monde du tennis français n’est décidément pas glorieux en dépit de ce que veulent bien faire croire nos innombrables victoires sur le terrain…

Raison de plus pour mettre à l’honneur un de ceux qui ne cèdent pas à la tentation. Honneur d’autant plus mérité que ce joueur est un des piliers de l’équipe de Coupe Davis et qu’il vient de faire un parcours ébouriffant à Bercy en dominant notamment la numéro 3 mondial, Novak Djokovic. Son nom ? Mickaël Llodra. Le fameux gars de Rueil... Et cet amoureux de Paris n’est pas prêt de suivre ses copains de l’équipe de France, lui…

  llod

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche