Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 11:21

L’information est passée presque inaperçue : Marseille passe à gauche ! Enfin… pas tout à fait.

Explications
 :

La Communauté urbaine de Marseille qui n’avait connue jusque là que Jean Claude Gaudin comme Président a connu un coup de tonnerre hier après-midi. Renaud Muselier, digne successeur du sortant, élu dans le troisième arrondissement, était pourtant assuré du poste de la Présidence… Certains élus de droite en ont décidé autrement, et le scrutin à bulletins secrets a accouché du coup de théâtre le plus retentissant qui soit : la victoire du candidat de gauche, pourtant largement minoritaire si l’on additionnait mécaniquement les voix issues des résultats de la dernière municipale. Invraisemblable situation : Marseille est certes restée symboliquement à droite, mais tout le financement est géré par la Communauté Urbaine détenue à présent par la gauche.

Eugène Caselli, premier secrétaire de la fédération PS des Bouches-du-Rhône, nouvellement élu, lui-même n’en revenait pas. L’information est passée tout en discrétion et pour cause : cela reviendrait à dire que la bouée de sauvetage que représentait pour le Gouvernement la victoire de Gaudin serait percée elle-aussi.

La réaction est immédiate à doite ; Muselier crie au scandale, à la manipulation : « C'est un déni de justice. Ce qui s'est passé aujourd'hui est malhonnête ». Il est vrai que les victoires de la droite locale ont toujours été exemptes de polémiques et de manipulations…
A Caselli qui propose de dépasser les clivages et de travailler ensemble (étonnant comment les Socialistes peuvent à loisir reprendre l’adage du Mouvement Démocrate dès lors que ça leur assure un siège ou un mandat…), Gaudin offre une réponse teintée de cynisme et d’amertume : « Cette situation ne saurait perdurer et le président minoritaire doit en tirer aussitôt toutes les conséquences ». Un bel exemple de démocratie locale. Mais Monsieur Gaudin n’est pas prêteur. C’est la son moindre défaut.

Evidemment, les choses sont « rentrées dans l’ordre », le premier rapport administratif soumis au vote ayant été repoussé par 89 voix contre 68, alors que Caselli avait été élu par 79 voix contre 77. Faut-il préciser que seul le vote du Président se fit à bulletin secret. A mains levées, les élus de la droite ne semblent pas s’étouffer par leur courage….Cela promet de belles batailles dans la troisième ville de France. Pas sûr que Caselli puisse lancer le cochonnet aux côtés de Gaudin et sa bande cet été…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche