Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:47

On la promettait si riche, pleine de promesses, et même apocalyptique. 2012 s’achève dans un monde encore entier, mais plus tout à fait le même… Et j’invoque Georges Perec pour me souvenir. Souvenirs.

Je me souviens de ce qui devait être le point d’orgue de cette année. Le 6 mai 2012. La fin du chapitre Sarkozy, quand lui se voyait bien bâtir une saga. François Hollande savoure son triomphe, entre Valérie et Ségolène, qui réserveront leur dessert pour les législatives. L’heure est au changement nous dit-on. Nous promet-on. La fin justifie les moyens et les promesses continuent de bercer d’illusions les Français qui tournent le dos, une fois de plus à la réalité. Eternel recommencement.

Je me souviens justement de Nicolas Sarkozy, refusant la défaite et qui ira braquer la caisse de Marine Le Pen pour faire un hold-up parfait. De justesse évité. Mais la catastrophe pour l’UMP était bien programmée.

Je me souviens de Marine Le Pen et de son parti dédiabolisé. Tant et encore que même l’assaut de bravoure d’Anne-Sophie Lapix, montrant comment l’on peut honorer la démocratie sans sombrer dans la complaisance, fut un coup d’épée dans l’eau. Le Front national ressort plus fort que jamais, en ayant forcé la porte de l’Assemblée Nationale à la faveur de triangulaires… Le monstre bipartite est heureux de vous présenter ses petits.

Je me souviens d’un Mélenchon filant vers une campagne brillante, quitte à doper les chiffres de ses assemblées pour paraître plus beau encore. Mascarade qui prit fin le jour du scrutin, avec un score plus modeste que celui escompté. Qu’à cela ne tienne, il sait qu’il faudra, désormais, compter sur lui. Ou plutôt faire avec lui.

Je me souviens d’un François Bayrou, guidé par son intuition, assez proche début février de refaire le coup de 2007 au refrain d’un Made in France qui avait séduit tant et tant. Las, incroyable milieu de campagne, quand une partie de son équipe décide de se mettre en standby en attendant l’entrée en campagne du président sortant. Stratégie suicidaire. Son vote envers François Hollande n’y changera rien, bien au contraire. Sa main n’était qu’à peine tendue, quand il fallait s’engager.

Je me souviens de Mohamed Merah, (mais surtout de ses victimes) qui a terrorisé la France en ce mois de Mars. De sa sœur qui se dit fière de l’abomination, de l’indicible. Sombre France qui, bien qu’était l’un des pays les plus laïcisés, n’en demeure pas moins un de ceux dont l’intégrisme est le plus virulent. Curieux paradoxe dont profite Civitas pour s’emparer de la fronde contre le mariage pour tous à l’automne, aux côtés des membres du GUD qui tabassent des femmes dont le bouclier est seulement un message peinturluré sur le corps.

Je me souviens des Printemps arabes qui annonçaient des lendemains qui chantent et qui avortent d’une démocratie offerte aux intégristes. La démocratie est une arme puissante que seule la sécularisation permet sereinement d’envisager. Des inquiétudes légitimes avec lesquelles il faudra vivre à présent.

Je me souviens de la folie de Felix Baumgartner, qui nous a fait vivre notre 20 juillet 1969 à nous. Difficile de croire si ce saut est une grand saut pour l’humanité. Mais il est permis de rêver dans ce monde chaque jour endeuillé.

Je me souviens des étoiles de Londres cet été, qui hissèrent sur le toit de l’Olympe Bolt, Phelps, Agnel, Muffat ou Estanguet. Et Roger Federer, parmi eux, qui vint quérir sa première médaille en individuel juste après avoir triomphé une septième fois dans le temple de Wimbledon, pour redevenir n°1 mondial à 31 ans passés. Les héros sont éternels.

Je me souviens enfin de la fin du monde. Un calendrier maya en fut à l’origine, ou plutôt son interprétation usurpée. Une autre ère ? L’idée en tous cas séduit sur le papier.

Je me souviens… Et pourtant déjà je veux voir. Je veux savoir. Je veux entendre. 2013 entrouvre déjà sa porte. Bonne année.


Publié le 31 décembre 2012 sur Médiavox

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche