Lundi 31 janvier 1 31 /01 /Jan 19:41

FN12 Les sondages se suivent et se ressemblent : il va falloir faire avec Marine Le Pen et compter sur elle pour les Présidentielles de 2012. Créditée de 17 à 18% des intentions de votes, suivant le cas de figure, elle prend le rôle potentiel du « troisième homme », se permettant même le luxe de talonner le PS, si celui-ci venait à faire de sa secrétaire nationale son candidat officiel. Contrairement à ce que l’on entend ici ou là, ce n’est pas une première pour le Front National : déjà en 2006, Jean-Marie Le Pen était crédité de 15% d’intentions de vote, jusqu’à 17 même, pour un résultat final qui peina à dépasser les 10…

Pour autant, Marine Le Pen compte, et cela c’est nouveau, un potentiel de voix et de sympathie, largement supérieur à celui auquel pouvait prétendre son père.

Dès lors s’organise, la riposte face à celle qui flatte les peurs et les angoisses des Français. Contrairement à 2002, le spectre du front Républicain pour affronter la « bête » n’est guère évoqué, et pour cause : l’accession du FN au 2ème tour a suffit à montrer que la diabolisation stérile n’avait aucun sens et que plus que jamais les espoirs de Voltaire avaient vocation à être atemporels : « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous ayez le droit de le dire ». Reste que personne ne s’accorde sur les méthodes et les sujets à aborder pour un tel débat.

Certains n’hésitent pas à aborder le sujet de l’immigration ou de la sécurité, deux thématiques prisées par les Nationalistes, mais leur vision ne nuançant et ne dépassant pas la rhétorique lepeniste, ils tombent dans l’écueil du cynisme et du à qui mieux mieux, comme les fameux débats sur l’identité nationale. Les électeurs préféreront toujours l’original à la copie et le Gouvernement est en train d’en faire l’amère expérience.

FN02 - Duhamel D’autres, contournent le débat, soit dans une politique de l’autruche soit dans une tactique du plus malin. Cette dernière est celle que croit détenir Alain Duhamel, qui de plateaux en plateaux, n’en finit pas de se vanter d’avoir coincé Marine Le Pen dans A vous de juger sur un sujet qu’elle maîtrisait mal : l’économie. S’il est vrai qu’elle s’est empêtrée dans des sentiers où elle n’est visiblement pas à son aise, si son argument sur la sortie de l’Euro a de quoi faire sourire même les béotiens, force est de constater qu’Alain Duhamel s’est surtout singularisé ce jour-là par son agressivité, reprenant tel le maître d’école l’allemand écorché de Marine Le Pen, qui  échoua sur les gutturales du Der Spiegel… Il n’y avait pas de quoi faire basculer des milliers de voix. En outre, l’économie est un sujet complexe et peu maitrisé des citoyens lambda : Alain Duhamel pense-t-il réellement que cela suffira à décrédibiliser le discours de la nouvelle Présidente du Front National ? Assurément non.

Dès lors, il n’y a qu’une seule pratique possible. Si l’on veut réellement affronter Marine Le Pen et le Front National, il faut s’armer de courage et l’attaquer sur son point fort. Même si elle le revêt d’un costume républicain pour appâter les foules : la laïcité. L’habit ne faisant pas le moine, il est temps de rétablir quelques vérités sur cette rhétorique qui dope la machine à voix et qui pourtant n’est fondée que sur de la manipulation.

 

FN01 - Laicité Car le principal problème de Marine Le Pen, mais elle n’est pas la seule dans ce domaine, est qu’elle a sa définition propre de la laïcité. Cette exigence républicaine est née en 1905 et sépare l’Eglise et l’Etat. En d’autres termes, tout ce qui appartient au religieux relève de la sphère privée et ne peut ni ne doit avoir un lien, une inspiration ou un financement d’ordre public.

Elle a donc raison quand elle reproche à Nicolas Sarkozy d’avoir voulu revoir cette loi « garde fous » de 1905 pour financer les mosquées en France ce qui n’aurait été qu’ouvrir la boîte de Pandore.

FN03 - quick Elle a donc raison quand elle s’offusque que Quick, détenu à 95% par la Caisse des dépôts et des Consignations, donc par l’ Institution française, n’offre dans certains de ses restaurants qu’une carte hallal, car la certification hallal implique le reversement d’une partie des recettes aux autorités religieuses (qui pour l’Islam relève du grand flou artistique en outre, puisque cette confession ne connaît pas d’ « église » officielle).

Elle a enfin presque raison lorsqu’elle déclare dans son discours de Tours du 16 janvier qu’elle fera  inscrire dans la Constitution : « La République ne reconnait aucune communauté ». A un détail près et non des moindres : cette subtilité existe déjà in fine dans la Constitution puisque la Nation est une et indivisible… Pour autant, il y a quelque chose de gênant chez Marine Le Pen : sa conception de la laïcité semble s’arrêter là où commence l’islam… L’a-t-on entendu la revendiquer quand un professeur à Manosque a diffusé des tracts évangélistes anti IVG assorti d’un montage filmique horrifiant à ses élèves ? Ou encore lorsque Nicolas Sarkozy a fait allégeance à Rome au Pape pour obtenir la rédemption suite à l’affaire des Roms ? Entend-on la chef du Front National s’offusquer de la règle d’exception dont bénéficient l’Alsace et la Lorraine depuis qu’elles sont revenues à la France et qui ne respectent pas la laïcité puisque l’Etat Français paye ses prêtres ?

Cette dénonciation de l’islam, davantage que l’islamisme, tourne même à l’obsession chez la Présidente du FN  quand elle dit à Tours tout au début de son discours, alors qu’elle ne traite pas du tout de la question de la laïcité :

 

« L’Europe n’est pas un califat, la France n’est pas un califat, elle ne l’a jamais été, elle ne le sera jamais. »

 

FN13 - dubuisson6 Il n’y a qu’à taper le mots clefs « laïcité » sur le site officiel du Front National pour s’en rendre compte : sur les 35 articles qui apparaissent, au moins 30 traitent tout ou parti de l’Islam… et pas seulement de l’islamisme. Les autres sont très révélateurs de la « laïcité » version Front national :

Le premier est signé Michel Guiniot, Président du Groupe FN au Conseil Régional de Picardie, qui s’indigne de la décision du Tribunal Administratif d’Amiens d’interdire l’installation d’une crèche sur le domaine public à Montiers, petit village de l’Oise proche de Saint-Just-en-Chaussée. « Au prétexte de la laïcité », précise-t-il. En rappelant un commentaire bien étrange : « Pourtant cette tradition chrétienne dépasse de loin et depuis bien longtemps, le cadre strictement religieux. »


Un second est titré « opération nauséabonde en Picardie » est l’œuvre de Wallerand de SAINT JUST, Secrétaire départemental du FN dans la Somme. Ce Conseiller Régional de Picardie s’offusque qu’une « association ait été autorisée à faire voter les lycéens picards à propos d’albums de bande dessinée et, surtout, à propos de l’album de M. Dubuisson La Nostalgie de Dieu. » La raison de cette indignation ? L’opus de Dubuisson est « violemment anticatholique et particulièrement vulgaire sur le Pape, la Vierge, Jeanne d’Arc… ». Et le frontiste de déplorer que le Conseil Régional et l’Education Nationale puissent promouvoir « ce genre d’ouvrage provocateur à la haine contre les Chrétiens ». Parce que ce type d’affiche n’est il pas de nature à provoquer l’amalgame et la haine contre les Musulmans ?

 

FN04 - affiche islam

 

Ou encore :

 

FN11 - affiche2

 

Le Front National serait-il donc prêt à défendre la laïcité… tout en prônant le retour de l’interdiction de blasphème, disparu de notre loi depuis la Révolution française ? Enfin, de blasphème envers les catholiques car il est permis de douter que Monsieur de Saint Just eût le même genre de réaction si les lycéens avaient eu à décerner la meilleure caricature de Mahomet…

Cette clémence envers la religion chrétienne n’est pas nouvelle. Et ceux qui estiment que Marine Le Pen a rompu définitivement avec les traditionnalistes se trompent lourdement. Il suffit d’écouter à nouveau son premier discours de Présidente prononcé à Tours le 16 janvier pour s’en convaincre :

« Que visaient si ce n’est la construction et la consolidation de l’unité nationale le Baptême de Clovis, l’œuvre des rois unificateurs, Henri IV et son « Paris vaut bien une messe », les bâtisseurs de nos cathédrales, les codes de Bonaparte, les hussards noirs de la troisième république, les résistants de 40 ou les soldats de notre empire ?
Nous sommes les héritiers de cette œuvre millénaire, et nous en bénéficions chaque jour, sans même nous en rendre compte !
 »

FN05 - Cloclo Les profanes n’y verront que du feu, mais il est tout de même remarquable que dans la longue énumération des fondations de notre Nation française ne figure pas la Révolution Française, mais figure en toute première place le Baptême de Clovis. Clovis, qui est pour les Catholiques, le premier roi chrétien de France, véritable naissance spirituelle du pays, voire le « baptême de la France », comme le note Fiammetta Venner dans son étude « Extrême France », publié en 2003. Le 1500ème anniversaire de son baptême fut fêté en grande pompe en 1996 avec la venue de Jean-Paul II, accueilli par le bigot Jacques Chirac, événement qui choqua tous les défenseurs de la laïcité (anniversaire fut bien évidemment très suivi par les membres du Front National comme le rappelle Fiammetta Venner dans son livre).

Dans l’hommage de Marine Le Pen aux « pères » fondateurs de la Nation, les Révolutionnaires, eux, sont tous simplement occultés, eux qui sont honnis par les Traditionnalistes pour avoir osé abolir la Royauté (n’oublions pas qu’à l’époque, le Roi représentait Dieu…) et initier ce qui deviendra la loi de 1905… Si Marine Le Pen n’est pas catholique traditionnaliste, disons qu’elle leur donne les gages d’une Histoire partagée…

FN07 - Jeunes avec GollnischEt pourtant, cela ne suffit pas à certains membres du Front National. Et parmi eux, « les Jeunes avec Gollnisch » qui digèrent mal la défaite de leur protégé et plus encore la laïcité vue par Marine Le Pen :

«Le discours présidentiel d’hier, en définissant la laïcité comme le confinement de la religion à la vie privée, s’interdit de rattacher la nation à des principes supérieurs. (…) Invoquer la laïcité contre la prolifération des mosquées, c’est s’interdire du même coup de pouvoir construire des églises en France, c’est encore s’offusquer du caractère ostentatoire de nos clochers et de nos calvaires. Reléguer la religion à la vie privée, et ne vouloir lui conférer aucune expression publique, c’est renier 1500 d’histoire de France où le christianisme a pénétré notre civilisation, notre philosophie, notre calendrier, notre tissu social, nos traditions. »

Et ces fameux jeunes avec Gollnisch d’ajouter :

« Cette conception de la laïcité, qui n’est pas une juste distinction entre le domaine temporel et le domaine spirituel, mais bien une séparation des deux sphères là où l’islam les confond toutes les deux, est donc, au même titre que l’Islam, contraire à l’âme et au génie français. »

FN08 - Louis AlliotEn d’autres termes, puisque l’Islam confond sphère privée et sphère publique, puisque pour les islamistes (synonymes de Musulmans ici  –sic- ) la loi religieuse domine la loi de la République, pourquoi donner une définition aussi « restrictive » de la laïcité ? Autrement dit pour combattre les atteintes faites par certains islamistes, luttons à armes égales en faisant fi de la laïcité… Dès qu’il s’agit de promouvoir la religion catholique, le Front National n’hésite pas à adopter une définition assez proche de la laïcité que celle que promeut un certain Tariq Ramadan à ses disciples…

Il ne faudra donc pas s’étonner à ce que Louis Aliot, secrétaire général du FN, mais aussi compagnon et boîte à idées de Marine Le Pen à en croire Rue 89, appelle les militants à se joindre à la marche pour la Vie le lendemain du Congrès de Tours :

« Louis Aliot demande aux sympathisants et aux adhérents du Front national de se joindre à la Marche pour la Vie organisée le dimanche 17 janvier (14h30 place de la République), à l’initiative du collectif En marche pour la Vie , regroupant de nombreuses associations de défense de la Vie et de la famille. »

manifestation-provie-48Etonnante invitation de la part d’un parti qui se revendique comme défenseur de la laïcité et qui demande à ses adhérents de cautionner un mouvement provie, franchement traditionnaliste, et qui renferme quantité d’évangélistes, de charismatiques, de pentecôtistes et autres milices anti-avortement qui n’hésitent pas à envoyer des cœurs de bœufs ensanglantés aux partisans de la loi Veil, qui prônent pour le choix de chacun et à faire des opérations commando dans les cliniques, « au nom de la vie qu’a donnée Dieu »…

Comme vous le voyez, l’on ne pourra pas me reprocher d’avoir sorti de vieux dossiers du FN. Car bien d’autres avant moi avaient prouvé le rôle des catholiques traditionnalistes dans la matrice du FN, comme Caroline Fourest et Fiammetta Venner dans Tirs Croisés :

« Même divisé, le catholicisme radical constitue aujourd’hui une véritable posture politique ultra-réactionnaire, où le traditionalisme liturgique est devenu secondaire au regard des combats moralistes.  Ses militants les plus actifs forment l’une des composantes majeures de l’extrême droite française. »

FN10 - tirs croisésEt les deux auteurs d’ajouter : « D’une façon générale, la plupart des cadres du Front national militent au nom d’une vision particulièrement radicale du catholicisme. C’est encore plus vrai depuis que les nationaux-radicaux ont claqué la porte du parti. Et cela s’est encore accentué depuis la scission du FN. Restés fidèles à Jean-Marie Le Pen lors du putsch avorté de Bruno Mégret, les catholiques intégristes structurent aujourd’hui  la matrice idéologique d’un parti dont le candidat s’est retrouvé au second tour des élections présidentielles de 2002. »

Point de vieux dossier ici, que des déclarations, des dépêches et des communiqués datant de moins d’un trimestre. Il faut croire que le FN a du mal à se détacher de ses vieux tocs. Fidèles à leur maître à penser, lui qui dénonce le radotage de ses détracteurs au sujet de la question du « détail » et qui sortit il y a 15 jours de sa vie politique de la manière la plus élégante qu’il soit. A propos de l’affaire d’un journaliste, molesté par le service d’ordre du FN, et dont Jean-Marie Le Pen disait qu’il avait déclaré avoir été agressé du fait de ses origines juives, il ajouta : « Cela ne se voyait ni sur sa carte d'identité ni, si j'ose dire, sur son nez »… Au FN comme dans bien d’autres endroits, il y a des choses qui ne changeront jamais…

Par Yves Delahaie - Publié dans : De la Laïcité et de l'intégrisme
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Blog d’un militant du Mouvement Démocrate.

Je suis Yves Delahaie, membre du Bureau de la section de Lille et du Conseil Départemental.

Ce blog a pour vocation de donner ma pensée personnelle sur l’actualité. Il n’est en aucun cas la reproduction de la parole officielle du parti. Même si nécessairement, puisque je suis militant actif, mes pensées bien que personnelles, sont porteuses des valeurs que je partage : celle du Mouvement Démocrate.

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>

Le site officiel


 

Notre média social


Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Politique Paris école MoDem Politique
  • : Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem). Je suis Yves Delahaie, membre du Bureau de la section de Lille et du Conseil Départemental. Ce blog a pour vocation de donner ma pensée personnelle sur l’actualité. Il n’est en aucun cas la reproduction de la parole officielle du parti. Même si nécessairement, puisque je suis militant actif, mes pensées bien que personnelles, sont porteuses des valeurs que je partage : celle du MoDem.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 07/04/2008

Recherche

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés