Dimanche 18 septembre 7 18 /09 /Sep 20:40

En janvier dernier, Plantu avait créé une polémique sans précédent, en signant une caricature mettant côte à côte Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon pour dénoncer un front commun du populisme. Une grande émotion s'en était suivie.

Le croqueur du Monde avait-il dépassé les bornes ? Sans doute. Car cela revenait à prétendre qu’au-delà de la forme, il y avait connivence sur le fond. Or jusqu'à preuve du contraire, les nauséabonds restent toujours du même côté de la barricade.

Pour autant, l'épisode aurait dû inciter le leader du Front de gauche, choisi entre temps pour représenter également le Parti communiste à la présidentielle, à davantage de nuance dans le discours.

L'été est passé. Mais Mélenchon est resté le même. Incurable.

La fête de l'Huma a marqué, ce week-end, sa véritable rentrée politique. Mise en scène de rigueur. Alors qu'il craignait certainement les retombées désastreuses pour sa mise en lumière du débat des socialistes qui sembla passionner les Français, il commença par attribuer ses bons et ses mauvais points en appréciant l'assiduité de ses anciens collèges de la rue de Solférino.

Mais que dire de l'interview qu'il donna à la presse ce samedi ? Il suffit de lire et relire, interloqué, le titre de l'article de Libération pour en avoir le cœur net : "Mélenchon appelle les Français à 'allumer le feu dans tout le continent'."

Phrase sortie du contexte pour accrocher le lecteur ? Pas du tout ! Le leader du Front de gauche qui glisse une prétérition de taille, "Je ne vous parle pas comme un tribun" (sic !), annonce la couleur : "Nous avons des mesures techniques pour dompter la finance et la prendre à la gorge (…) Lorsque je vous parle de ces sujets, je ne vous parle pas comme un tribun ou un propagandiste (…) mais comme quelqu’un qui gouvernera ce pays (…) et qui appliquera ce qu’il y a à faire."

Puis Mélenchon de conclure : "Nous allons non seulement lancer une révolution citoyenne pour notre patrie (mais) nous allons allumer le feu dans tout le continent !"

Allumé Monsieur Mélenchon ! Mais comment accepter de lire pareille métaphore dans la bouche d'un candidat qui aspire à la présidence de la République ? N'y avait-il pas un choix plus judicieux de l'image que celle du feu qui rappelle de funestes souvenirs, encore si vifs dans nos esprits ?

La formule de Monsieur Mélenchon est parfaitement irresponsable et viendra encore alimenter ceux qui glosent à l'envi sur les affres du communisme dans l'histoire pour l'appliquer sur le PCF et le Front de gauche. Comparaison n'est pas raison, mais où est la caricature ? Surtout que la phrase survient le week-end où des employés se sont cru légitimes à séquestrer des responsables d'un groupe industriel.

La fin justifie-t-elle les moyens ? L'épisode est d'autant plus savoureux que samedi soir, dans On n'est pas couché, Monsieur Mélenchon a été questionné sur un slogan du Parti communiste utilisé à la Fête de l'Huma, à propos d'une boite d'allumettes au titre vaguement ressemblant... L'émission fut enregistrée vendredi, et le président du Front de Gauche n'en avait pas encore eu écho... mais ne tardait pas à justifier pareil message et, pire, à renvoyer à Audrey Pulvar le cliché lui-même insufflé par le PCF ! Un comble !

 

 

Serait-ce le message "citoyen" envoyé par l'extrême gauche pour la présidentielle ? Parce qu'il ne fait aucun doute que la métaphore n'a pas été choisie au hasard au regard de ces images : Mélenchon a nourri lui-même cette ambiguïté. Lui qui refuse la vision de ceux qui prédisent du sang et des larmes pour combattre la crise n'avait pas encore dit qu'il était prêt à retenir tout de même la moitié de la formule...

Publié sur Le Plus du Nouvel Obs le 18 septembre 2011

Par Yves Delahaie - Publié dans : Présidentielles 2012
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Blog d’un militant du Mouvement Démocrate.

Je suis Yves Delahaie, membre du Bureau de la section de Lille et du Conseil Départemental.

Ce blog a pour vocation de donner ma pensée personnelle sur l’actualité. Il n’est en aucun cas la reproduction de la parole officielle du parti. Même si nécessairement, puisque je suis militant actif, mes pensées bien que personnelles, sont porteuses des valeurs que je partage : celle du Mouvement Démocrate.

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Le site officiel


 

Notre média social


Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Politique Paris école MoDem Politique
  • : Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem). Je suis Yves Delahaie, membre du Bureau de la section de Lille et du Conseil Départemental. Ce blog a pour vocation de donner ma pensée personnelle sur l’actualité. Il n’est en aucun cas la reproduction de la parole officielle du parti. Même si nécessairement, puisque je suis militant actif, mes pensées bien que personnelles, sont porteuses des valeurs que je partage : celle du MoDem.
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • : 07/04/2008
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés