Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:07

Alors que le texte du mariage pour tous a été voté mardi en première lecture à l’Assemblée nationale, l’affaire est loin d’être entendue pour certains.

Frigide Barjot, par exemple, a tenté le forcing en bloquant les Champs-Élysées de manière parfaitement illicite dimanche dernier, baptisant l’événement "happening" pour "boboiser" la manifestation et ainsi la rendre plus légale et sympathique aux yeux du citoyen lambda.

De manière plus rigoureuse, elle a également déposé une pétition signée par 700.000 personnes(avant la vérification de leur validité) auprès du Conseil économique, social et environnemental (Cese), pour tenter une vaine saisine, puisqu’elle ne changerait en rien le processus législatif en cours.

 

Une publicité homophobe

 

Dans la population, le débat continue aussi. Et parfois avec ses inévitables dérapages dans les prises de positions qui continuent de surprendre, pour ne pas dire plus nos voisins européens, à l’image de la Grande-Bretagne, qui a voté un texte similaire en une seule session parlementaire, texte proposé de surcroit par les conservateurs…

Subwaw.jpg

Ainsi, à Angers, pour la Saint Valentin, un "Subway" a cru bon de proposer une offre exclusivement destinée aux couples hétérosexuels avec une propagande pour le moins politisée et revendiquée, puisque après avoir accolé (H/F) à côté du mot couple, le responsable de cette franchise a cru bond’y mettre une astérisque qui renvoyait à ce paragraphe, que chacun appréciera pour sa maîtrise tant de la syntaxe que de la chaîne d’accords :

"Discrimination ( ?) : Non, la loi de mariage pour tous a avancé, mais n’est pas encore ratifié par le sénat. Jusque la, je utilise la loi de la liberté d’expression"

N’en déplaise à ce responsable de "Subway", son commerce est soumis à une autre loi que celle du futur mariage pour tous ou encore de la liberté d’expression et qui est autrement plus répressive. C'est celle de la non discrimination d’autrui sur sa seule orientation sexuelle. Un délit, puni pénalement, qui s’est alourdi depuis les lois de 2004 pour lutter contre l’homophobie.

L’affaire a fait beaucoup de bruit, puisque le lendemain, les clients ont trouvé portes closes avec cette affiche "mystérieuse", paix retrouvée avec notre langue française : "Fermeture exceptionnelle".

 

Un climat nauséabond

 

Le site info de France Télévision indiquait entre temps que la direction de la chaîne Subway France s’est dite "horrifiée" par l’affaire, se désolidarisant de cette initiative en souhaitant "une sanction très grave, importante et exemplaire" pour le franchisé. Un message qui a le mérite de la clarté.

Pour autant, ce type d’événements montre une fois de plus combien ce "débat" sans cesse réclamé par les opposants avec une mauvaise foi inébranlable, puisque ce débat a bien eu lieu et qu’il n’a que trop duré, a laissé des traces indélébiles qui n’ont fait qu’accentuer l’homophobie bien plus qu’il ne l’a fait reculer.

Pendant que Frigide Barjot, dans "Touche pas à mon sexe", se réjouit de la baisse des intentions favorables au projet concernant l’adoption (dans des proportions inverses à la question du mariagequi connaît avec 66% de Français favorables un pic en France), elle oublie de dire que, dans le même temps, le nombre de plaintes à SOS homophobie a explosé de 200% durant la même période.

La fin justifie-t-elle les moyens pour Virginie Tellenne Merle (alias Brigide Barjot) et les hérauts de la croisade contre le mariage pour tous et l’adoption ?

 

La bataille de l'égalité avance mais...

 

N’oublions pas que si la loi proposée par Christiane Taubira vise à "normaliser" la situation des couples homosexuels en leur offrant les mêmes droits que les couples hétérosexuels, et par là même à faire reculer l’homophobie, la guerre sur ce terrain est loin d’être gagnée. La bataille de l’égalité avance, mais les consciences, elles, sont éminemment plus rétives à évoluer.

En tous cas, le responsable du Subway d’Angers a perdu sur toute la ligne alors qu’il tenait là un coup de publicité que d’aucuns auraient pu relever : parce qu’en proposant deux fois 30 centimètres pour seulement 14 euros, gageons que l’offre proposée à tous aurait fait un buzz autrement plus sympathique que l’ignoble affaire présentée ici...

 

Publié sur le Nouvel obs, le 16 février 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Le mariage aux homosexuels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche