Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 19:02

Le rocambolesque feuilleton de l’UMP aura éclipsé toute l’actualité de la semaine passée ou presque. La perte du triple A par Moddy’s, la « liberté de conscience » selon François Hollande et même la convocation chez les jugesde Nicolas Sarkozy passèrent au second plan. Les médias, sans doute servilement, ont repris, soufflet pour soufflet, les rebondissements d’une élection sans fin qui aboutira inéluctablement à une scission.

L’UMP a, en quelque sorte, réussi là où le PS avait échoué 4 ans plus tôt au Congrès de Reims. Le soir où Ségolène et Martine entamèrent la danse funèbre des urnes bourrées, et où Manuel Valls, alors baron de la seconde, annonça qu’il allait déposer plainte. Un air d’implosion planait sur leur tête. Epée de Damoclès ? Chimères. Car aujourd’hui, le maire d’Evry est devenu un Ministre de l’Intérieur populaire, Ségolène Royal a enchaîné les déconvenues, et Martine s’est réfugiée dans son beffroi. Un souvenir qui doit refreiner les ambitions de ceux qui tirent, déjà, des plans sur la comète de la débâcle tragico-comique de l’UMP. Enfin… pas tous.

 

UMP.jpg

 

Jean-Louis Borloo, fausse modestie au coin des lèvres, se réjouit de l’afflux de nouveaux adhérents. Si parmi les cadres, seul le départ de Pierre Méhaignerie est à signaler, ce qui fit arracher un « on n’en a rien à foutre » sur l’antenne d’Itélé à Pierre Charon qui est à la langue française, ce que Jean-Marie Bigard est à l’élégance, l’ancien Maire de Valenciennes avait annoncé l’inscription de 1268 nouveaux adhérents en une nuit… Qu’on se le dise : la déconfiture de l’UMP fait donc les affaires de la nouvelle UDI.

De l’autre côté de la rive, les flots du Styx surfent sur des vagues aux courants au moins aussi porteurs. Et même sans paquebot, les moussaillons de la Marine se précipitent sur le pont pour accueillir les naufragés. Florian Philippot n’évoque pas de chiffres précis mais brandit des graphiques aux courbes exponentielles et évoque vaguement un doublement des adhésions quotidiennes. En somme, le FN mène parfaitement sa barque quand l’UMP sombre.

Pourtant au-delà de cette querelle de chiffres, qui participe aussi à la volonté de faire saillir les muscles plus qu’à montrer une réalité durable, et surtout celle des urnes qui ne se vérifiera, elle, que dans 18 mois, ces petits profits nous offrent deux informations, ou confirmations :

D’une part, l’UDI ne peut plus décemment se revendiquer du Centre. Déjà fondée avec la volonté affirmée de ne pouvoir s’allier qu’avec la droite (ce qui faisait déjà d’elle une force centrifuge aux allures hémiplégiques), elle montre aujourd’hui qu’elle capte naturellement à elle les déçus de l’UMP qui avait vocation à rassembler le RPR et l’UDF. L’UDI est bel et bien l’UDF de 2012, cette force d’appoint qui permet de changer d’étiquette pour donner l’illusion à l’électeur de voter différemment. Sur le fond des idées, le même logiciel est pourtant partagé.

De l’autre côté, les ralliements au FN montre qu’indubitablement, les frontières entre l’extrême droite et l’UMP sont purement fictives. Leur porosité est démontrée par la victoire de la motion de la Droite forte, et même par le score de Jean-François Copé, l’homme aux pains au chocolat, que l’on donnait largement perdant quelques heures avant le scrutin. Si Marine Le Pen refuse que l’on classe le FN dans l’extrême droite, alors disons que le scrutin de la présidence de l’UMP est juste venu démontrer qu’à présent le FN fait partie de la droite extrême…

Edito publié sur médiavox. Retrouvez-moi tous les lundis matins. Et n'hésitez pas à y retourner toute la semaine pour y retrouver les points de vue de Romain Blachier, Gauche de combat, Paul Debedeux et Benoît Desaulle ;)

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche