Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 07:36

Je voudrais écrire autre chose. J’aimerais voir une lueur d’espoir. Je souhaiterais tant vanter les vertus d’une République qui, dans l’Histoire, en a fait naître ou prospérer tant d’autres. L’exemple.

L’exemplarité, c’est celle qui devrait guider l’action de nos élus. Jérôme Cahuzac avait su inspirer le respect de tous, même celui de l’opposition ce qui est une rareté dans un paysage politique marqué au fer rouge par l’hydre bipartite aux réactions manichéennes et pavloviennes. Cahuzac, c’était la version face du gouvernement. Le contrepoids pragmatique et nécessaire aux promesses électorales les plus folles. Le symbole de l’économie, de la rigueur et de la raison pour endiguer les marées électoralistes qui déferlent au vent des Présidentielles.

Medee-copie-1.jpg

En mentant sur son ou ses compte(s) ) l’étranger, dans le but de soustraire de l’argent au Fisc, lui dont la mission était justement de lutter, comme jamais, contre l’évasion fiscale, Jérôme Cahuzac n’a pas seulement trahi la République, dans son ventre. Il n’a pas seulement floué tous les Français.

Il a tout simplement ruiné toutes tentatives à moyen terme du gouvernement de faire passer la rigueur ou les efforts au Peuple français.

Il a ouvert les vannes aux discours populistes, qui n’en demandaient pas tant, pour chatouiller des esprits repus de trahisons.

Plus grave, il a montré que l’impunité était courante en France. Et puisque les politiques eux-mêmes d’affranchissent des lois quand il s’agit d’eux mêmes, il n’y a aucun raison que les citoyens lambda n’en fassent pas de même.

D’ailleurs, Henri Guaino ne réinvente-t-il pas lui même la Consitution, en redéfinissant son article 11 sur le référendum, prétendant que dans le vocabulaire juridique « affaires sociales » et « affaires sociétales » sont synonymes ? Ne fantasme-t-il pas nos Institutions en déclarant que l’Assemblée Nationale n’est pas légitime pour légiférer ? Ne fait-il pas fi de la séparation des pouvoirs et de l’indépendance de la justice en insultant le juge d’instruction Gentil qui a mis en examen Nicolas Sarkozy ?

Aujourd’hui, les hommes et femmes politiques n’ont de cesse de faire la pédagogie de l’effort et de la justice quand eux-mêmes s’en accommodent en toute impunité. Seul l’ego semble primer.

Dès lors il n’y a rien de surprenant à voir les opposants au mariage pour tous, mécontents de leur sort, déchainer leur haine et cracher sur la République.

La semaine dernière fut un déferlement ininterrompu d’incivilités allant jusqu’au terrorisme avec un sénateur, menacé de mort, et contraint, malgré des dénégations fort peu convaincantes, de changer son vote.

La France est dans un marais et s’enfonce jour après jour dans les méandres de l’obscurantisme. Chacun pour soi et Dieu pour tous : la République n’est plus qu’un paillasson sur lequel on essuie ses forfaits, pour reprendre l’image que Rama Yade réserva à Kadhafi il y a cinq ans.

Notre République n’est pas seulement malade : on lui assène coups de couteaux sur coups de couteaux, à tous les échelons de la société. L’heure est grave. Mais le plus alarmant est qu’il en existe certains, au sein même de notre pays, pour s’en réjouir.

Publié sur Médiavox, le 8 avril 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche