Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 20:18

Trop, c’est trop. On peut rire évidemment de tout. Pas avec tout le monde, ajoutait Desproges. Mais pas seulement : pas n’importe comment, non plus. Et cette fois-ci, les Guignols sont allés loin, beaucoup trop loin, avec un sketch mettant en scène Rafaël Nadal, alors même que Contador estsous les feux des projecteurs suite à sa suspension de deux ans.

 

Rafael Nadal en conférence de presse le 28 janvier 2012 - Open d'Australie (Rick Rycroft/SIPA)

Rafael Nadal en conférence de presse le 28 janvier 2012 - Open d'Australie (Rick Rycroft/SIPA) 

 

Une nouvelle affaire qui fait légion dans le cyclisme, où le dopage tient davantage à une sorte de sinistre culture qu’à une culture de type nationale, et ibérique en particulier. A ce que je sache ni Pantani, ni Virenque, Ni Ullrich, ni Armstrong, ni Vinokourov , ni,Museeuw,  ni Rusmsas (liste non exhaustive) ne sont Espagnols.

 

Mais qu’à cela ne tienne. Faisons feu de tout bois et gaussons-nous en accusant sans preuve. Après tout, la personnalité préférée des Français avait déjà montré la voie en publiant sa honteuse tribune dans le Monde sur la potion magique, étayant sa fine argumentation sur les comptoirs des troquets, dixit Noah lui-même. Alors les auteurs des Guignols n’y sont pas allés avec le dos la cuiller :

 

Nadal pisse dans le réservoir Vidéo snoopyves1 sélectionnée dans Actualité

 

Le message est on ne peut plus clair, à en croire le sketch : Rafaël Nadal est tout bonnement dopé. La blague pourrait ne poser aucun problème si le numéro 2 mondial avait été pleinement impliqué dans une affaire. Manque de chance, l'Espagnol n’avait eu que son nom cité dans l’affaire Puerto, vieille de 6 ans, à une époque où il n'avait pas encore conquis les cimes du tennis Mondial. Et avant même que la justice n'ait pointé le bout de son nez… Évidemment, cette "citation" n’avait pas été suivie de la moindre suspicion (je ne parle même pas d’inculpation).

 

Que lui reproche-t-on alors ? D’avoir gagné six fois Roland Garros ? De rivaliser physiquement avec Djokovic ? De fonder son jeu sur un puissant physique ? Ou alors d’être espagnol ?

 

Depuis quand les caricaturistes se substituent-ils au Tribunal arbitral du sport ? Encore une fois, s’il était impliqué dans une affaire, Rafaël Nadal n’aurait rien eu à redire, comme à l’époque Richard Virenque, ou même Richard Gasquet qui avaient eux aussi, subi les affres des humoristes. Mais cette fois-ci, Les Guignols, qui avaient pourtant de quoi faire pour étayer leur dossier sur le sport espagnol, ont choisi de s’attaquer à une personne, qui à l’exception notable des conversations qui alimentent les piliers de comptoir, est au-delà de tout soupçon.

 

L’affaire a bien évidemment rapidement traversé les Pyrénées. Le premier concerné a cru bon de devoir se justifier (ce qui est sans doute une erreur de communication…) puisqu’il a affirmé : "C'est triste de subir une telle campagne contre quelque chose qui a coûté tellement d'efforts. Il n'a jamais été question de pilules, de seringues ou de quoi que ce soit de ce genre, je peux vous l'assurer."

 

Le dauphin de Novak Djokovic n’est pas dupe, et sait que les Guignols n’agissent pas seuls : "Je ne crois pas, non plus, que ce soit une attaque contre moi ou contre quelqu'un d'autre en particulier, mais contre l'Espagne en général. ce n'est pas seulement Canal+ qui s'y livre, il y a aussi d'autres médias (français)".

 

La polémique a même enflé quand le gouvernement espagnol est lui-même monté au créneau. Au point de brandir protestations et même plainte en guise de représailles…

 

Avant que l’affaire ne prenne un tour diplomatique, ne faudrait-il pas s’intéresser aux nombreux cas qui ont secoué la France et notamment au cas de Patrice Ciprelli, dont la mise en examen est en passe faire tomber un mythe à la peau dure ? La France, le pays irréprochable dans sa lutte contre le dopage… En tous cas, il ne fait plus aucun doute qu’il est le plus arrogant dès qu’il s’agit d’en parler.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Du sport
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche