Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 18:24

Par la grâce du Conseil français du culte musulman (CFCM) créé et soutenu par Nicolas Sarkozy qui était ministre de l'Intérieur, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) est devenue en France un interlocuteur privilégié dès qu'il s’agit de faire parler les hérauts de l’islam, sachant qu'il ne dispose pas de clergé.

L'UOIF refuse de se voir taxer d’intégriste, alors qu'elle fait intervenir dans ses congrès et autres conférences les théoriciens les plus réactionnaires et les plus dangereusement littéralistes que cette religion connait, comme le révéla notamment Fiammetta Venner dans son essai "OPA sur l’islam de France, les ambitions de l’UOIF". Proche des Frères musulmans, l'UOIF tente de faire son possible pour présenter une figure honorable de son institution et notamment au regard des canons républicains.

 

Dérapages

 

Pour autant, chassez le naturel, il revient au galop. Le projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les homosexuels a donné l’occasion à l’UOIF de se révéler un peu plus aux yeux de ceux qui refusaient de voir la vérité en face. Sur son site, elle a publié une position très argumentée, texte coranique à l’appui, avant de déraper, à la manière d’un Alain Escada ou d’un Monseigneur Barbarin :

"Si le mariage entre deux personnes de même sexe devenait une norme, alors où s’arrêteront les revendications ? Les plus incongrues peuvent, un jour, être légitimées au nom du même principe d’égalité."

Et l’UOIF de préciser les risques encourus selon elle :

"Qui pourra délégitimer la zoophilie, la polyandrie, au nom du sacro-saint amour ? Ne sommes-nous pas en train de suivre une voie où le principe d’égalité ne serait plus défini par des limites et des normes communes, mais par des perceptions personnelles, aussi égoïstes et affectives puissent-elles être ?"

 UOIF.jpg

 Un meeting de l'UOIF au Bourget le 7 avril 2012 (R. CHAMPALAUNE/SIPA)

Najat Vallaud-Belkacem a exprimé sa désapprobation face à ce qu'elle considère comme un "dérapage". Tout en tenant à bien différencier la position de l’UOIF et celles d’autres représentants musulmans qui ont appelé "à bien respecter la distinction entre ce qui est religieux et ce qui relève du civil, bien respecter la laïcité dans ce pays".

 

Amalgame et mépris

 

La précision de la porte-parole du gouvernement est louable car il ne faudrait pas que la position de l'UOIF soit interprétée comme étant celle de l’islam en France. Bien au contraire, cette position, ainsi exprimée, est l’œuvre d’intégristes qui ressemblent en tous points à leurs homologues catholiques.

Personne ne demande aux religions de prendre fait et cause pour cette loi. Même si l’on peut regretter qu'elles fassent l’économie d’un aggiornamento qui pourraient leur permettre d’être en phase avec leur temps, on peut comprendre qu'elles s’en tiennent au dogme. Mais cela ne justifie pas des amalgames et le mépris à l’égard de l’homosexualité.

De tels messages d’intolérance desservent les croyants eux-mêmes. Et l’on en vient à se demander à quoi peut bien servir la loi qui condamne les propos homophobes si tout le monde peut se laisser aller de la sorte sans craindre de se voir condamner.

L’amalgame entre la zoophilie et l’homosexualité engendré par le communiqué de l’UOIF n’est qu’une chronique, une de plus, de l’homophobie ordinaire qui s’est imposée avec un rythme effréné depuis septembre dernier.

Mais, au-delà de cet énième dérapage, qui n’aura pas vu l’offense faite aux femmes dans la déclaration de l’UOIF ? Car qu'affirme-t-elle craindre ? La polyandrie. Le fait qu'une femme puisse avoir plusieurs hommes, étant convenu que la réciproque est, elle, parfaitement respectable. Les intégristes insistent donc sur le fait que les femmes n’ont pas le droit d’être polygames contrairement aux hommes qui, eux, peuvent multiplier les épouses. Et l’UOIF osera-t-elle encore dire qu'elle défend des principes modérés et républicains ? Elle vient définitivement de lever le voile sur son caractère parfois intégriste, au moins pour ceux qui avaient encore un doute.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Le mariage aux homosexuels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche