Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 17:22

Mais que serait le débat du "mariage pour tous" sans Civitas, si ce n’est un échange sans fantaisies ? Il faut toujours savoir rendre à César ce qui appartient à César et remercier les intégristes pour leur crasse bêtise, leur inimitable imagination et leur mauvaise foi légendaire qui savent nous amuser, tant que leur service d’ordre reste en dehors de la "res publica"

Il faut dire que depuis l’avènement de la "fofolle de Dieu", Frigide Barjot, comme s’est plu àl’appeler Marianne, Alain Escada et son institut sont passés en arrière plan. Et peu importe s’ils ont bâti les fondations de la croisade, abreuvant cette foule compacte qu’ils doivent à présent suivre en marge de leurs arguments (car ne nous y trompons pas, la divergence est bien de forme et non de fond), les voilà fort dépourvus quand la bise Barjot fut venue.

Ringardisés, ils sont ainsi contraints de retourner à leurs fondamentaux : l’outrance.

Il y a des outrances qui sont condamnées par la loi et qui ne prêtent pas du tout à rire, comme lorsqu’Alain Escada déclare avant son défilé du 18 novembre que l’homosexualité est un "mauvais penchant qui nécessite d'être corrigé et une personne qui a de tels penchants devrait être abstinente".

 

Civitas, cet institut d'une autre époque

 

Mais, faisons leur l’honneur aujourd’hui de nous faire rire, en bon bouffons du Moyen-âge, une époque qui leur sied tant.

Nous ne reviendrons pas sur leur coquetterie arithmétique qui les fait compter 10.000 manifestants pour les partisans du projet le 16 décembre (sic !) et 50.000 pour leur propre force le week-end dernier.

Civ2.jpg

Intéressons-nous plutôt à cette invitation lancée par l’institut ce week-end, qui donne rendez-vous devant l'Assemblée nationale le 29 janvier, jour de l’ouverture des débats des parlementaires, et qui est introduite par cette promesse biblique : "Par ce signe tu vaincras !"

"Le 29 janvier, venons prier avec Foi et Espérance, avec attention et ferveur Celui qui est Tout-Puissant. Implorons Dieu de nous préserver de cette loi inique, de susciter les défenseurs de la Famille, de nous guider dans nos actions."

Et l’institut de conclure :

"Le 29 janvier, durant cette veillée de prières devant l'Assemblée nationale, nous supporterons le froid comme une pénitence."

 

Une conception très chrétienne de la laïcité

 

On se frotte les yeux, tellement le verbe paraît relever d’un autre temps, d’une autre époque, presque d’un autre monde.

Et puis, comme c’est touchant n’est-il pas : "Nous supporterons le froid comme pénitence". Ou comme punition pour enfreindre la loi des hommes ? Car il faudrait rappeler à Civitas que les prières de rues son interdites. L’institut le sait très bien, lui qui proclamait sur des autocollants "ni laïque, ni islamiste, une France catholique", et qui dénonce régulièrement sur son site lecommunautarisme de l’islam qui gangrénerait la France.


Civ.jpg

 

 

Pourtant, Civitas est coutumier du fait, et pour cause, puisqu’en lisant son slogan, on comprend que la laïcité s’arrête là où commence le christianisme.

Ainsi, lors de l’affaire du Théâtre de la Ville, l’institut avait fait des prières devant les établissements représentant "Golgotha Picnic", avant que l’affaire ne dégénère quand des activistes sont venus interrompre une représentation, un acte encouragé par Alain Escada.



Lors des 18 novembre et 13 janvier, les caméras des chaînes d'infos ont aussi diffusé des images montrant les fidèles de Civitas priant dans la rue, par des chants liturgiques, mais aussi en posant les genoux au sol.

Mais alors nous vient une question : mais que fait Marine Le Pen ? N’y voit-elle pas "une occupation de pans du territoire", puisqu'elle estime que "des quartiers dans lesquels la loi religieuse s'applique, c'est une occupation” ?

Marine Le Pen aurait-elle une conception singulière de la laïcité, de celle que l’on pourrait nommer "laïcité chrétienne" ? Non, vous croyez ?

 

Publié sur le Nouvel obs, le 18 janvier 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Le mariage aux homosexuels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche