Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 19:37

Sympathique. Humain. Simple. Les éloges pleuvent depuis que le Vatican, devenu centre du monde pour deux jours, a pu déclarer avec fierté « habemus papam ». La modernité semble même semble même avoir soufflé sur le choix des cardinaux à en croire certains, puisque l’heureux élu est d’origine argentine.

Alors, c’est vrai qu’il y eut bien les zones sombres de la jeunesse, notamment dans sa passivité face à la dictature militaire de Jorge Rafael Videla qui ressurgirent et que d’aucuns banalisèrent en parlant de tradition moribonde anticléricale comme lorsque Benoit XVI fut ramené aux jeunesses hitlériennes.

pape

Mais au-delà de cet aspect historique, toujours complexe à apprécier, il est des faits et des prises de position récents qui, eux, forment la ligne directrice de la vision du monde du nouveau Pape et qui en disent davantage que les soupçons que représentent les fantômes du passé. Et les positions défendues par Jorgé Mario Bergoglio ne laissent aucun doute : les progressistes peuvent se faire du souci.

Non content de s’opposer au mariage des homosexuels en Argentine, qu’il a assimilé à « une manœuvre du père du mensonge pour confondre et tromper les fils de Dieu” dans une confession faite à “La Nacion”, il estimé que l’homosexualité était “un démon infiltré dans les âmes”. Pour Bergoglio, les homosexuels ne seraient donc pas les agneaux de Dieu mais les loups de Satan… Ou les agneaux démoniaques de Dieu, selon.

Non content de s’opposer à l’avortement qu’il estime n’être “jamais la bonne solution”, il avait qualifié de “lamentable” la mesure qui dépénalisait à Buenos Aires les IVG en cas de viol. Sans doute estimait-il que les viols étaient voulus par Dieu ou alors que les enfants issus du viol l’étaient…

Ajoutons à cela les oppositions traditionnelles de l’église sur l’euthanasie et le prêtrise des femmes et vous aurez le portrait du parfait conservateur liberticide. 

Alors bien évidemment, l’on peut toujours affirmer que l’Eglise n’a pas à approuver le mariage des homosexuels ou encore l’avortement. C’est vrai. Mais son devoir est de protéger et de considérer tous les humains, quels que soient leurs péchés imaginaires. Surtout quand il n’est nulle question de telle condamnation dans les Evangiles, dans lesquelles semblent vouloir puiser Bergoglio.

Par ailleurs, il est toujours aisé pour nos pays de prendre du recul face à des dogmes aussi caricaturaux eu égard à nos lois et nos principes républicains. Mais c’est oublier que nos pays sont sécularisés comme jamais et que si l’église y a perdu toute son influence, il n’en est rien en Amérique du Sud ou encore en Afrique où son rayonnement est total. Dans ces pays, toutes ces prises de positions sont autant d’interdits que la société s’impose ou plus exactement que certains imposent à la société toute entière.

Alors on pourra toujours dire que c’est le Pape des pauvres et que son combat contre le néo-libéralisme est un signe précieux pour ceux qui croient encore en l’existence d’un monde nouveau : quand ces luttes légitimes s’accommodent des idées les plus conservatrices et les plus liberticides pour les femmes et les homosexuels, cela revient à lutter contre des inégalités pour en ouvrir d’autres. Pire. Cela revient à dire qu’il y a des inégalités qui méritent plus que d’autres à être combattues. Au nom de Dieu. 

Publié sur Médiavox le 18 mars 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche