Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 10:28

Il est toujours amusant de se pencher sur La Manif pour tous. On a beau chercher dans tous les coins et tous les recoins, rien n’y fait : ce collectif organisé en nébuleuse ment, ment et ment encore quand il prétend être aconfessionnel.

Personne n’est dupe : il n’y a qu’à regarder tous ceux qui se sont succédés à l’organisation pour se rendre compte que le catholicisme est aux avant postes, de Frigide Barjot, à Ludovine de la Rochère en passant par Béatrice Bourges, Xavier Bongibault ou encore la caution gauchiste en la personne de Laurence Tcheng.

Aujourd’hui, alors que la pression sur le mariage pour tous s’est nécessairement atténuée, le collectif hésite sur l’avenir de son engagement entre une intrusion dans les Municipales ou l’aventure de Christine Boutin.

Mais il est un détail, un seul, qui permet de bien cerner qui se cache derrière ce que d’aucuns ont estimé être la voix du peuple, quand celle-ci ne représentait qu’une minorité, certes bruyante, mais réduite à ce qu’elle est : presque rien.

MPT.jpg

Alors que le président de la République défilait sur les Champs-Elysées, personne n’a pu ignorer les sifflets et les quolibets qui ont été déversés lors du passage. Des manifestations d’hostilité qui ont été revendiquée sur Twitter notamment par des militants de la Manif pour tous comme ils se l’étaient promis depuis des semaines. On voit ici un de ces spécimens pour le moins intéressant.

Se définissant comme « Catho à réaction » et « Zoulou de la Manif pour tous », ce très jeune militant semble fier de sa performance, sa tweet line se vantant d’avoir fait connaître  « une première » à un président de la République. Au-delà de la vacuité de cette action, il est intéressant de voir que cet énergumène s’est attaqué de manière ostentatoire à un symbole de la République. Lui qui prend pour pseudonyme « Konstantin », qui avec une variable orthographique correspond au premier empereur romain à épouser le catholicisme. Comme si les symboles républicains rappelaient que la France n’était plus chrétienne.

Une réaction qui fait écho à Vivien Hoch, ce pseudo Philosophe qui a, sur Mediavox même, défini ce qu’était le Printemps français, et qui se prétend lui-même coordonnateur du Mouvement et qui, après avoir défendu Civitas, déclarait samedi sur son compte Twitter : “Catholiques, le #14Juillet a 1 saveur particulièrement sanguinolent » avant d’effacer son forfait.

En réalité, ce mouvement qui de Vivien Hoch à David van Hemelryck, Samuel Lafond en passant par Nicolas Buss a fait les gros titres pour avoir été prétendument un prisonnier politique incarne cette jeunesse versaillaise, à la rhétorique et au langage ciselé, qui sont les héritiers de cette extrême droite qui estime comme Monseigneur Aillet que sur certains sujets la foi est supérieure à la loi. D’ailleurs Vivien Hoch ne disait-il pas l’hiver dernier qu’il fallait obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ou encore qu’il fallait rétablir le délit de blasphème ?

Renaît ainsi cette tendance royaliste, au lys triomphant, qui entend par exemple imposer à la Constitution européenne ses origines chrétiennes, à la manière de celle de Hongrie. Une tendance qui aurait même vite fait de trouver le virage laïque de Marine Le Pen assez dérangeant quand Bruno Gollnisch assure les arrières de la vielle garde au FN à la mémoire de Bernard Anthony.

Qu’on se le dise, si notre église déplore dimanche après dimanche des bancs désespérément vides, elle se réjouit, jour après jour, d’un renouvellement intégriste fait de sang neuf qui n’attend qu’une seule chose : sa contre-révolution pour attenter à la République.

Ne nous y trompons pas : les sifflets contre François Hollande ce 14 juillet ne sont pas synonymes de sa côte de popularité. Ils sont le reflet de cette minorité revancharde qui veut faire la nique à la République, et sa laïcité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche