Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 15:53

340000, 800000 ? Peu importe à vrai dire. La manif pour tous aura été un succès. Et quitte à citer des chiffres, autant délecter nos zygomatiques en lisant ceux affichés par Civitas, l’institut intégriste catholique se revendiquant de la Fraternité Pie X : 60000 annoncés par leur couleur, alors qu’ils ont dû manifester en parallèle du cortège principal, quand ils avaient déjà estimé que les partisans du 16 décembre n’étaient que 12000 à défiler à Paris. Il n’est pas bien sûr que les comptables de Civitas soient conviés à co-organiser la seconde élection à la présidence de l’UMP cet automne…

Que retenir de ce défilé à l’exception notable de la sortie inqualifiable et réitérée de Xavier Bongibault qui a comparé François Hollande à Hitler, analogie déjà faite sur BFM et face à Yves Calvi sur RTL ?

Pas grand-chose, si ce n’est que personne n’oublie que c’est le réseau catholique qui a été le principal artisan du défilé. Un lobby que d’aucuns croyaient en perte de vitesse et qui prouve qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Même Christine  Boutin que l’on aurait cru dans un pareil contexte en tête de gondole, doit supporter l’ombre après la lumière de sa croisade anti-PaCS.

Les églises ont ainsi ouvert leur porte aux provinciaux qui avaient dû faire le voyage la veille, Alliance VITA, qui conteste la loi Veil sur l’avortement dans la sinistrement célèbre Marche pour la Vie qui aura lieu la semaine prochaine, co-organise le défilé aux côtés de Frigide Barjot, et nombre de  dirigeants des établissements catholiques ont rappelé par lettre aux enseignants du privé la position de l’église en les invitant à défiler dimanche.

Manif-pour-tous.jpg

Et que dire de l’égérie de cette croisade, Frigide Barjot, qui a publié « les confessions d’une catho branchée » et qui a fondé une association « touche pas à mon Pape », en l’honneur du si « moderniste » Benoit XVI… Son dernier livre « Touche pas à mon sexe » est un Nouveau Testament à lui tout seul, et ses sources s’abreuvent dans le même bénitier que Civitas. Mais bien évidemment la manif pour tous ne relève pas de la doxa religieuse.

L’église  vient donc se mêler du code civil : notre laïcité est bafouée et mitraillée en plein cœur.

Ce dimanche, les chaînes info ont oublié le Mali durant quelques heures pour nous abreuver de cette manif pour tous, avec des témoignages édifiants, notamment celui de cet homme sur I>Télé qui avouait être catholique mais concédant qu’il devait « ne pas en parler aujourd’hui »…

Cachez cette foi que je ne saurais voir. Aujourd’hui l’église bat le pavé de la République et semble lui intimer l’ordre de respecter sa vision de la société. Comment la France peut-elle accepter cet attentat républicain ?

Si l’église a, comme n’importe quelle organisation, le droit de participer au débat, qu’il est révoltant d’entendre que la France doit rester fidèle à ses origines chrétiennes, ou encore qu’elle est la fille ainée de l’église. Et les bigots de l’UMP et du FN, à l’exception notable de Marine Le Pen puisqu’un schisme  a lieu sur la question homosexuelle dans le parti d’extrême-droite, de se sentir renforcés dans leur vision réactionnaire et archaïque.

On le voit la question sur le mariage pour tous n’est pas qu’une question de société. C’est aussi une question de laïcité. Le mariage républicain n’a pas à singer celui de l’église. L’un donne des droits, l’autre confirme la foi. Il ne faudrait tout de même pas tout confondre.

 

Publié le 14 janvier 2013 sur Mediavox

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche