Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 14:02

Il est une coutume dans ce pays, après chaque élection, qui puise sa force tant dans la naïveté que dans l’imprudence, quand il ne s’agit pas du cynisme. Les élections Municipales et plus encore les Européennes n’y échapperont pas. Mieux vaut prévenir que guérir.

Le soir du premier tour, les grands barons de l’UMP et du PS mais aussi d’EEV, du Front de gauche, ou du centre vont défiler, un à un, la tête basse, en estimant que le seul vainqueur est l’abstention… avant de rajouter que la montée du Front national a de quoi inquiéter tout le monde. Que ce parti évoque de vrais problèmes sans donner des solutions. L’impasse même. Que ce vote est avant tout un vote contestataire, et qu’il ne faut pas juger ou insulter ceux qui dans la difficulté ont choisi une mauvaise échappatoire pour exprimer leur ras-le-bol.

Cela en serait touchant si cette rengaine n’était pas vaine, et si, entre temps, ce n’était pas l’occasion pour certains de draguer ouvertement cet électorat, en pillant dans le trésor programmatique de la flamme nationale, à l’image de Nicolas Sarkozy dans l’entre deux tours de la Présidentielle, quand il proposa la présomption de légitime défense pour les policiers.

Il faut cesser net avec cette mascarade et responsabiliser les électeurs du Front national.

Qui-sont-les-electeurs-du-FN.jpg

Quand vous votez pour le Front national, vous assumez de voter pour un parti d’extrême droite, fondé sur les misères de ses rejetons en 1972 quand la famille brune était dispersée entre les cathos intégristes, les pétainistes et les nostalgiques de l’Algérie. Et ceux qui, dupes, oseraient croire que le Front a changé, se souviennent que son créateur est toujours Président d’honneur du parti, ce qui revient à tout assumer du passé, et à ne rien renier.

Quand vous votez Front national, vous acceptez de voir des insignes nazi tatouées ici ou là sur des bras venus donner main forte pour encadrer des réunions ou des défilés. Et ce même si on se donne bonne figure en excluant quelques énergumènes, lâchés et lynchés, après avoir été léchés.

Quand vous votez pour le Font national, vous assumez d’être contre l’Europe, pour le rétablissement des frontières, pour le fait de voir notre monnaie dévaluée et donc de payer votre essence l’équivalent de 3 ou 4 euros le litre. Vous assumez de ne pouvoir plus commercer avec le reste de l’Europe qui est pourtant notre premier client, et donc acceptez que nombre d’entreprises, qui font leur commerce avec l’extérieur ferment leur porte ou se délocalise, faisant passer le chômage de 10 à 25 voire 30%.

Quand vous votez Front national, vous assumez de refuser aux réfugiés les soins essentiels et occultez donc que les virus n’ont pas de passeport, et qu’ils se propageront faute d’avoir assuré le minimum pour les guérir.

Quand vous votez Front national, vous acceptez de considérer que la laïcité existe si Jésus le veut bien, considérant qu’à l’exception du christianisme, aucune autre religion n’a le droit de cité sur notre territoire, qu’en des proportions marginales et surtout cachées. Vous considérez que l’islam n’est pas compatible avec les valeurs de la République.

Quand vous votez Front national, vous acceptez que les homosexuels soient considérés comme des citoyens de seconde zone. Après leur avoir refusé le PaCS, le parti de la flamme leur a refusé le mariage. Considéré comme un comportement déviant par Jean-Marie Le Pen il y a encore 15 ans, l’homosexualité est une pratique pour ce parti, un choix de vie qu’il convient de cacher pour être toléré.

Quand vous votez Front national, vous acceptez de jouer le jeu de dupes qui consiste à prétendre que l’on n’est pas raciste, tout en grimant une Ministre de la République en singe, parce qu’elle est noire. Vous assumez de dire que vous n’êtes pas raciste parce qu’un de vos meilleurs amis s’appelle Mohammed, mais parce que lui n’est pas comme les autres… Les autres ?

Il va falloir à présent assumer. Quand on prend la peine de se déplacer un dimanche pour placer un bulletin de vote dans l’urne, on sait parfaitement ce que l’on sait. On ne peut plus dire que l’on a voté pour le Front national, en s’en lavant les mains, et en disant que c’était juste pour faire peur. Les électeurs de Marine Le Pen assumeront l’ensemble des propositions et du programme du rassemblement Bleu Marine.

Et tous ceux qui, déçus ou affamés viendront leur faire les yeux doux, le regard rempli de mansuétude et de compréhension, auront de la même manière autant de comptes à rendre aux valeurs républicaines.


Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche