Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 19:36

Il faut bien le dire, on avait trouvé le temps long. Démesurément long. Le MoDem est un jeune mouvement. Très jeune même, né des lauriers de la présidentielle 2007. La brise de l’été soufflait sur nos peaux encore bronzées, à l’heure où Seignosse n’était pas encore le décor d’une LipDaubedu plus mauvais goût, mais celle d’une Université de rentrée qui annonçait des lendemains qui chantent. A l’heure où nos espoirs étaient portés par près de sept millions de voix.

 

François Bayrou présente sa candidature pour 2012 le 7 décembre 2011 (CHAMUSSY/SIPA)

François Bayrou présente sa candidature pour 2012 le 7 décembre 2011 (CHAMUSSY/SIPA) 

 

A l’heure où les idéaux démocratiques se déclinaient devant nos yeux ébahis. Fi du clivage droite/gauche. Fi de l’opposition pavlovienne. Fi d’être le faire-valoir d’un seul parti. Le Mouvement Démocrate revêtait ses plus beaux habits. Souvenirs d’antan, Inconscience de nouveaux militants.

 

Quatre ans plus tard, bien des choses ont changé. Pas dans nos valeurs : l’idéal démocratique de nous voir travailler avec tous et de trouver des convergences sur certains sujets ne s’est nullement altéré et il n’est pas d’adhérents du MoDem sans volonté ardente qu’il en soit ainsi dans la politique moderne. Mais entre-temps, une épine s’est glissée sous notre pied. Et cette épine, c’est le bipartisme.

 

Satané tic pour une politique en toc qui vous marginalise. Vous avez raison, mais peu importe si vous n’êtes pas suivi. Et cela ne semble pas prêt de changer :

 

Bayrou a raison... mais bon... par snoopyves1

Avoir raison mais être seul. Un monde insensé où celui qui dit juste n’est qu’un fou tant qu’il n’est pas rallié, quand ceux qui sont bien entourés peuvent dire autant de vaines promesses et de fables qui hypnotisent. Toutefois, les temps ont changé. Bien changé même. Les médias nous avaient boudés Enfin, pas tous les médias. Les Guignols, le Petit Journal et Canteloup firent leurs choux gras à nos dépens. Pas envie de rire quand on a l’espoir de pourfendre le crétinisme bipartite de notre République et que l’on vous rit au nez sur le refrain d’un monde parallèle. Oui, c’est un peu comme si l’on vivait dans un autre monde. Qu’il fut dur d’être MoDem sous l’ère Sarkozyste.

 

Mais depuis quelques jours, depuis la déclaration de François Bayrou, depuis qu’enfin, les médias se savent de plus en plus contraints de respecter certains quotas, le ton a changé. Le Béarnais peut enfin parler de son programme, de ses idées et surtout de ses valeurs. Son chant est entonné partout, depuis le Conseil National du 27 novembre, jusqu’à sa déclaration de candidature officielle mercredi dernier jusqu’à "Des paroles et des actes" il y a cinq jours…  François Bayrou est revenu au centre.


Et force est de constater que sa traversée du désert n’a pas été vaine. Point de mirages ici, devant les témoignages appuyés de ses adversaires. Les mêmes qui le méprisaient, le dénigraient, voire le snobaient deviennent soudain respectueux pour ne pas dire amicaux. Le Roi et les courtisans entrent dans la danse.

 

La marquise Eva de Norvège lança la première valse, avec classe, se rappelant sans doute, non sans nostalgie, ses premières amours politiques :

 

Eva trouve Bayrou estimable Vidéo snoopyves1 sélectionnée dans Actualité

 

Puis ce fut le tour d’Arnaud, "de" Montebourg (particule pour la farce…) de se prêter en propos liminaires aux courtoisies de rigueur :

 

Arnaud Montebourg et l'estime à François par snoopyves1

 

Manuel Valls, lui rappelle que tout le PS aurait signé Abus de Pouvoir, tout en rappelant que le seul défaut de Bayrou est de ne pas être en équipe… Mais ne vaut-il pas être seul que mal entouré, Monsieur Valls ?

 

Valls aurait signé Abus de Pouvoir par snoopyves1

Entre temps, François de Hollande avait quant à lui adoubé notre preux chevalier dans sa majorité présidentielle… virtuelle.

 

Et la gouvernance en place de ne pas être en reste, et en bon souvenir de la traversée du désert, s’en allèrent pour une danse du ventre des plus caricaturales…

 

la danse du ventre de l'UMP par snoopyves1

Oui, mieux vaut en rire. Nul doute que si l’Alceste du Misanthrope observait la scène, il n’aurait d’autres mots envers eux que ceux qu’il lança à Philinte :

 

Je vous vois accabler un homme de caresses,

Et témoigner, pour lui, les dernières tendresses  (…)

Et quand je vous demande après, quel est cet homme,

À peine pouvez-vous dire comme il se nomme (…)

Et vous me le traitez, à moi, d’indifférent.

 

Mais point de Philinte chez François Bayrou. Car s’il est une chose dont on peut être sûr, et qui pourtant, ici ou là, point chez les plus aigris, c’est que François Bayrou ne se compromettra pas. Car que serait cette traversée en cavalier seul sur Rossinante, si c’était pour se vendre au premier moulin venu ? Qu’on se le dise, on vainc ou on périt mais on ne transige pas avec la vérité.

 

Bayrou l'incorruptible par snoopyves1

Alors les sondages ont frémi. Puis les commentateurs ont envisagé d’autres prédictions que celles communément admises par le bipartisme ambiant :

 

Apathie parie sur... Bayrou Vidéo snoopyves1 sélectionnée dans Actualité

 

Et si, en effet, la présidentielle n’était pas encore jouée ? C’est alors que certains, qui ne s’amusaient plus de voir Don Quichotte du Béarn s’émanciper de la sorte, décidèrent de s’en inspirer. Le piètre chevalier devint une muse. Borloo avait déjà senti le vent tourner, dès l’été, avant de partir en débandade. L’UMP s’en est rappelé à son bon souvenir…   

 

Hier, L2H pointait François Bayrou à 13%, avec 6 points de plus que le pointage effectué 3 semaines auparavant. Notre muse courtisée devient en un chiffre, un candidat redouté… Et ce n’est pas Marine Le Pen qui nous contredira, elle qui ajouta lors de son premier meeting, François Bayrou dans sa cible. La campagne est pour ainsi dire lancée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche