Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 19:45

Nous croyions en avoir presque terminé. Presque, car personne n’était à l’abri de découvrir une nouvelle affaire, une nouvelle plainte, un nouveau capharnaüm en perspective. D-S-K : trois lettres qui auront clairement marqué l’année 2011. De la plus sombre des manières. Être porté aux nues avant de tomber dans les abîmes de l’indécence, du libidineux, du salace, quelle ironie du sort.

 

Anne Sinclair DSK 4-09-11 / Michel Euler/AP/SIPA

Anne Sinclair DSK 4-09-11 / Michel Euler/AP/SIPA

 

On peut comprendre la fascination face à cette descente abyssale aux enfers.

 

On peut comprendre le temps qu’il fallut à tous pour prendre conscience de l’ampleur de la chute et des répercutions légitimes qui en découleraient.

 

On peut enfin comprendre que le retour, puisque retour il y eut, puisse engendrer la curiosité.

 

Mais cette fois-ci, comment ne pas avoir la nausée ?

 

Lundi, tous les projecteurs étaient tournés vers Pékin, où DSK était convié à s’exprimer en sa qualité d’économiste. Pas un média ne nous épargna les images et surtout les commentaires, n’omettant surtout pas de nous montrer LA question sur "l’affaire" (même si le singulier parait inopportun), finalement la seule qui leur importait.

 

DSK en Chine Vidéo snoopyves1 sélectionnée dans Actualité

"Enfin là où les journalistes ont échoué…", entend-on à propos de la moindre allusion à la vie personnelle de l’ancien favori à la course présidentielle. Comme si là était l’objectif même de la présence de la presse française en Chine pour couvrir cet "événement" !

 

Les citoyens sont devenus des voyeurs et les médias, des proxénètes. On fait déambuler DSK, devenu escort inusable de l’actualité. Récapitulons : l’arrestation à New-York, la thèse du complot, les menottes, l’emprisonnement, l’attente du procès, les preuves, le témoignage de Nafissatou Diallo, l’analyse gestuelle de la plaignante lors de l’interview, les failles de l’affaire. Et lerebondissement, l’acquittement au pénal, le retour en France, l’affaire Banon, la convocation, l’abandon de l’affaire française pour prescription, l’affaire Carlton, la convocation à la police, la Chine…

 

Information ou voyeurisme ?

 

On a souvent été circonspect de ce côté de l’Atlantique face au traitement médiatique de ces icônes qui ont fini devant la cour de Justice américaine, caméra aux poings, d’OJ Simpson à Mickaël Jackson, mais force est de constater que la France a vite, trop vite, rattrapé son retard en la matière.

 

Et l’on s’étonnera ensuite que les Français aient choisi Anne Sinclair pour incarner la personnalité féminine de l’année ? Mais où est l’information dans ce voyeurisme constant ? Aujourd’hui, des cours d’école surgissent des mots et des récits qui n’étaient audibles qu’en version cryptée les premiers samedis du mois seulement… Et "DSK" devient le sobriquet à la mode qui fait rire tout le monde quand la cloche sonne.

 

Car le sujet est omniprésent et incontournable : Eva Joly, venue parler de son projet pour 2012 chez Christophe Barbier, est sommée de commenter les résultats du sondage consacrant Anne Sinclair ; Michel Sapin, porte-parole de François Hollande, de commenter le ménage de l’ancien Directeur du FMI sur "Itélé", quand, pendant des mois, l’on questionna les cadres du PS sur le retour éventuel de DSK dans la politique… Mais pourquoi répondent-ils ?

 

Trop de commentaires !

 

Pourquoi ne pas se taire, proposer le silence devant ce spectacle consternant ? Ne rien dire, dévisager des yeux l’impudent, et attendre une question de fond. La grève des réponses quand le scabreux vient s’inviter en pique-assiette dans l’information.


Polluer de la sorte les débats, qui se font rares sur les divergences de programmes et d’orientations pour la France, à l’heure où la crise menace les fondements mêmes de l’Europe, c’est prostituer les arcanes de la démocratie.

 

Le rôle des médias d’information n’est pas de faire de l’audience. Leur but n’est pas de flatter le voyeurisme devenu monnaie courante dans cette société. Leur finalité n’est pas d’exploiter les destins. Les proxénètes de l’info doivent arrêter leur trafic. Et les clients se raisonner. Ça suffit.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche