Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:37

Capture-d-e-cran-2012-12-02-a--17.38.37.png

Alors que le débat sur le mariage et l’adoption ouverts aux personnes de même sexe bat son plein,au moins chez ses opposants, "Charlie Hebdo" a décidé de "contribuer" à sa manière au débat, comme l'a révélé sur Twitter l’Abbé Grosjean, lundi 5 novembre  :

 Capture-d-e-cran-2012-12-02-a--17.40.35.png

On imagine déjà ceux qui hurlaient aux loups, par ignorance, en prétendant que l’hebdo n’était capable que de brocarder l’islam pour faire "un coup" ! On imagine ceux qui le qualifiaient d’islamophobe quand je n’ai jamais cessé de rappeler que "Charlie" blasphémait toutes les religions et tout particulièrement son instrumentalisation par les intégristes...

Entendra-t-on à nouveau dans les prochaines 24 heures que "Charlie hebdo" est en train de mettre de l’huile sur le feu ? Et surtout, seront-ce les mêmes qui joueront le rôle du procureur ou décideront-ils rejoindre cette fois-ci le banc de la défense ?

On attend encore à cette heure la réaction de l’institut Civitas...

 

Une réponse aux propos choquants de Mgr Vingt-Trois

 

Preuve est faite, s’il en fallait encore une, que le travail de l’équipe de "Charlie Hebdo" n’est pas, n’en déplaise à l’Abbé Grosjean, de faire du "journalisme", dans le sens de la transmission d’informations. À ce titre, la réaction de cet homme d’Église est confondante de naïveté et de méconnaissance.

Chaque semaine, le travail de "Charlie Hebdo" est de traiter de l’actualité à des fins humoristiques. Et de la même manière que l’on vit il y a peu Mahomet cul nul, l’on voit aujourd’hui l’hebdomadaire revenir à sa longue tradition anticléricale.

Encore une fois, on peut estimer cette une grossière, de mauvais goût, et même choquante. Tel est le droit du lecteur. Mais le droit du caricaturiste est aussi de dessiner. Et ceux qui parlent d’outrance devraient tout de même réfléchir à la violence des propos exprimés par André Vingt-Trois ce week-end lors de la Conférence des Evêques de France, à Lourdes :

"Alors que l’on prescrit la parité stricte dans de nombreux domaines de la vie sociale, imposer dans le mariage et la famille, où la parité est nécessaire et constitutive, une vision de l’être humain sans reconnaître la différence sexuelle serait une supercherie qui ébranlerait un des fondements de notre société et instaurerait une discrimination entre les enfants."

Et que dire encore de : "Ce ne serait pas le 'mariage pour tous' (...) Ce serait le mariage de quelques-uns imposé à tous"...

 

Une forme de contribution au débat

 

Si l’on peut toujours estimer que les caricatures de "Charlie Hebdo" sont grossières, force est de constater que celle de Monseigneur Vingt-Trois se caractérise également par une certaine vulgarité. Combien de catholiques se sont sentis gênés par ces déclarations ?

À ce titre, "Charlie Hebdo" contribue réellement au débat. D’une part, parce que les partisans du projet, par excès d’optimisme, ou par refus d’assumer pleinement un débat, ont déserté l’espace médiatique pour laisser la place aux opposants, qui s’en sont donnés à cœur joie (de Civitas à François Lebel de l’UDI, en passant par Monseigneur Barabarin, Christine Boutin et le grand retour du funeste Vanneste cette semaine).

D'autre part, les caricatures sur ce projet de loi sont allées crescendo, laissant entendre qu’une telle orientation aboutirait nécessairement à légiférer sur la polygamie, pour ne retenir que l’amalgame le moins odieux.

 

Combattre la caricature par la caricature

 

La une proposée par "Charlie Hebdo" s’inscrit donc dans la réciprocité, suivant à la lettre les recommandations d’Honoré, dessinateur à "Charlie" en 2007, lors de l’affaire des caricatures de 2006 durant laquelle la Mosquée de Paris et l’UOIF avait porté plainte contre le journal, qui préconisait à ceux qui se sentaient souillés des conseils pétris de sagesse :

"La réponse devrait être du même acabit. C’est-à-dire que Monsieur Boubakeur devrait apprendre à dessiner et faire des caricatures sur les athées qui nous feraient rire" [1]

Conseils que d'ailleurs s'est employé de suivre l'abbé Grosjean lui-même, autrement plus dans son rôle dans cette réponse que dans la condamnation effarouchée par laquelle il avait commencé : 

Capture-d-e-cran-2012-12-02-a--17.42.07.png


 Capture-d-e-cran-2012-12-02-a--17.37.06.png

Aussi quand on entend des hommes d’Église ou leurs hérauts amalgamer homosexualité, inceste, pédophilie et polygamie, l’on se dit que, finalement, la une de "Charlie Hebdo", loin d’être irresponsable, est même assez sobre.   

[1] Propos tenus dans le film "Dur d'être aimé par des cons", de Daniel Leconte, retraçant l'affaire. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Le mariage aux homosexuels
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche