Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 10:52

Dreux 1983. Beaucoup de citoyens l’ignorent ou l’ont oublié, mais c’est à Dreux que le FN recueillit ses premières lettres de noblesse. Groupuscule depuis 1972 (ce qui en fait, soit dit en passant, l’un des partis les plus vieux de France, devant le PS crée en 1973), le parti de Jean-Marie Le Pen enflamme les Municipales de 1983, lorsque Jean-Pierre Stirbois obtint plus de 16% des voix et provoque une triangulaire. A l’époque, la droite parlementaire fusionne avec le FN, ce qui contredit tous ceux qui prétendent aujourd’hui, le nez allongé, que jamais la droite française n’a signé d’accord avec le FN. Quelques mois plus tard, Jacques Chirac qui s’est toujours auto-promu comme la digue inébranlable contre le FN déclarait pourtant « Je n’aurais pas du tout été gêné de voter au second tour pour la liste [RPR-FN] ». Preuve, comme le souligne Edouard Balladur dans son récent ouvrage, que l’ancien Président de la République a bel et bien été, dans carrière, tout et son contraire, pourvu qu’il soit élu.

Le tonnerre de Dreux avait été riche de deux enseignements précieux. D’une part, le Front national s’inscrivait dans les partis qui allaient compter dans le paysage politique français. D’autre part, c’est par la droite républicaine que la digue allait, tôt ou tard, sauter.

Trente ans plus tard, après une accession au second tour de la présidentielle qui résonna comme une victoire à la Pyrrhus, et une transition plus que réussie dans la succession familiale à la tête du parti, il y aura eu « la foudre de Brignoles ».

Avec 700 voix d’écart, la cantonale partielle ne risque pas d’être annulée comme celle de 2012, quand le FN avait déjà remporté la mise mais avec 3 voix d’avance, puis en 2012 quand le PC l’avait emporté avec 13 voix de plus. Cela signifie que le FN a fini par briser la logique majoritaire de la cinquième République qui broie tous ceux qui ne font pas partie de l’hydre bipartite ou qui n’ont pas négocié avec elle.

Les deux partis majoritaires ont eu beau jeu de maintenir des systèmes électoraux anti-démocratiques, dans des élections qui ont toutes renoncé à la proportionnel pour favoriser des assemblées non représentatives, quitte à augmenter le seuil pour se maintenir au second tour en cas de triangulaire, le piège s’est refermé sur eux. Et la République doit retenir que ce n’est pas en trafiquant la démocratie qu’elle parviendra à préserver ses valeurs mais bel et bien en faisant la pédagogie auprès des électeurs pour leur montrer quelles idées sont funestes pour ses piliers.

Par ailleurs, il faut regarder de près les comportements des électeurs dans l’entre deux tours, qui tordent le cou à cette analyse éculée selon laquelle d’une part l’abstention favorise nécessairement le FN et que d’autre part, le FN n’est qu’un parti du premier tour.

brignoles.JPG

Dimanche soir, l’ensemble des observateurs notaient que le report de voix entre la gauche et la droite avait plutôt bien fonctionné (en témoignent les résultats dans les bureaux, dits « de gauche » qui ont placé la candidate UMP largement en tête), comme ce fut le cas en 2002, montrant que l’électorat de gauche est bien plus respectueux des frontières du champ républicain, du point de vue des idées défendues, que ne l’est celui de droite, orienté il faut le dire par des cadres qui, à l’image de Fillon, ne voient de différence entre le PS et le FN qu’en termes de degré de sectarisme.

A compter que, comme cela semble se confirmer, le front républicain ait fonctionné et que dans le même temps, on note que la participation a progressé de 12 points, on obtient finalement les résultats suivants :

-       L’UMP, fort des reports de la gauche et du candidat divers droite a donc obtenu en théorie 3330 voix du 1er tour, ce qui suppose qu’il a bénéficié de 903 voix d’abstentionnistes ayant décidé de faire le déplacement au second tour

-       Le FN, fort des report du candidat du Parti de France a obtenu en théorie 3330 voix du 1er tour, ce qui suppose qu’il a bénéficié de… 1701 voix d’abstentionnistes ayant décidé de faire le déplacement au second tour.

En d’autres termes, le FN ne se contente plus de progresser en nombre de voix entre le premier et le second tour. Il en gagne plus que ses concurrents de la droite républicaine. Et surtout, le regain de participation lui est profitable puisqu’il n’en récupère pas moins des deux tiers.

Ce qui signifie que, parmi les abstentionnistes, il y a encore des électeurs du FN, jusqu’à en avoir une majorité, cassant le mythe, jadis vérifié et vérifiable pourtant, selon lequel le FN ne triompherait que si l’abstention était forte.

En réalité, il faut arrêter de croire que les électeurs du PS et de l’UMP votent par adhésion quand ceux du FN voteraient seulement par dépit ou par colère. Le vote du FN devient progressivement un vote d’adhésion et les chiffres montrent que les idées de Marine Le Pen commencent à s’assumer parfaitement, grâce à une droite qui les a complètement légitimées.

Certes Brignoles reste une cantonale partielle, et une majorité de Français ne savent sans doute pas ce que l’on élit dans ce type d’élection. Certes Brignoles n’est pas la France. Mais croire que Brignoles n’est pas un symbole comme Dreux le fut il y a trente ans, c’est au mieux pêcher par naïveté. Au pire céder au cynisme. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Editos média vox
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche