Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 19:31

Il est toujours étonnant de voir comment les médias créent de faux événements… Hier soir, François Bayrou était l’invité de l’émission de TF1, Parole Directe. Il confirma alors qu’il serait bien candidat à l’élection présidentielle. Secret de polichinelle, même si tous les titres de la soirée en firent des gorges chaudes, quand le Président du MoDem s’était déjà déclaré dès août et l’a dit et répété depuis des mois… Passons.

 

François Bayrou , président du MoDem, au siège de son parti, rue de l'Université, Paris, le 27 octobre 2011 (J.MARS/SIPA)

François Bayrou , président du MoDem, au siège de son parti, rue de l'Université, Paris, le 27 octobre 2011 (J.MARS/SIPA)

 

Ce type d’émission n’accouche que très rarement de pépites et pour cause : les questions sont convenues et les candidats en face sont préparés comme jamais pour y répondre. La langue de bois y est souvent de mise et laisse tout le monde sur sa faim. Sauf qu’hier soir la montagne n’a pas accouché d’une souris… mais d’un Himalaya.

 

On attendait bien évidemment que le député béarnais se confiât sur l’accord entre EELV et le PS, ce trouble coup de pied sous la table qui fit tomber la belle porcelaine et provoqua le départ médiatique impromptu de la convive écolo…

 

Mais François Bayrou ne s’intéressa point à la discorde sur le Mox, ce qui, soit dit entre nous, n’est compréhensible de personne, à moins d’être en master en ingénierie nucléaire. Non. Il alla un peu plus loin. Entre les lignes. Pour sortir un lièvre et non des moindres.

 

Non seulement, François Hollande a négocié des centrales nucléaires pour des circonscriptions, mais encore a-t-il négocié la souveraineté et l’influence de la France ! L’accord entre EELV et le PS ne portait donc pas seulement sur une vingtaine de centrales, mais aussi sur le rôle de la France à l’ONU. Et François Hollande d’accepter, s’il venait à devenir président (ce qui n’est pas fait, précisons-le de suite…) de renoncer au droit de veto dont la France dispose.

 

C’est de Gaulle qui doit se retourner dans sa tombe ! Ce fameux veto dont la France a menacé les États-Unis et qui permit notamment avec courage de faire entendre la voix de la sagesse de notre pays, lorsque le monde entier s’apprêtait à signer un blanc-seing aux États-Unis pour aller faire une croisade en Irak.

 

Les Verts ont décidément un véritable problème avec la dimension de la France et son histoire, Eva Joly ayant déjà proposé de rayer d’un trait le 14-Juillet. À la limite, de sa part, cela ne surprend guère.

 

Mais, que François Hollande ait cédé sur ce point, si important, si stratégique, si fondamental en ces temps d’instabilité où les démocraties naissent mais dans un avenir incertain et où il convient de conserver le peu d’influence qui nous reste dans ce monde globalisé, c’est pour le moins irresponsable.

 

On avait glosé à tort sur le fait que François Hollande était resté à Brive-la-Gaillarde quand Nicolas Sarkozy tentait de sauver le monde à en croire certains (tant qu’il y aura des naïfs pour le croire…). Mais, cette fois-ci, preuve est faite qu’au-delà du manque de charisme et d’expérience aux hautes responsabilités, Hollande est prêt à tout pour gagner. Y compris à brader le rayonnement et l’influence de la France dans la géopolitique. Consternant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yves Delahaie - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche