Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 21:15

Comment réagir face à l’acharnement dont est victime Rama Yadé ? Faut-il considérer que cette affaire ne concerne que l’UMP ? Faut-il au contraire estimer que faisant partie du gouvernement son cas nous concerne tous ? j’irai plus loin : à partir du moment où la résistance de Rama Yadé touche au courage politique et met un pavé dans la mare de la politique à la papa, il faut s’en (pré)occuper !


Car l’on peut tout dire sur Rama Yadé : son zèle répété et sa déférence exacerbée envers Monsieur Bruni pendant plus d’un an, ses erreurs et autres errements médiatiques, ses couacs… Il n’empêche, les circonstances atténuantes sont plus que de rigueur 
:


Rama Yadé n’a que 32 ans !


L’argument de Bernard Kouchner sur l’inadéquation entre une politique gouvernementale et les droits de l’homme est hérétique, antirépublicain, et relève d’un manque de courage indigne de l’héritage français comme le rappelle avec justesse Christopher.


Refuser d’être parachutée, non pas dans une région, mais dans une élection dans laquelle elle ne se sent pas compétente, n’est pas un manque de courage politique pour représenter son camp mais bien la preuve que cette femme a une éthique et une intégrité politique qui marquent les êtres d’exception.


Je ne suis pas sans savoir que je vais faire grincer des dents dans mon parti mais je ne suis pas dupe des errements des missions de la secrétaire d’Etat depuis mai 2007. Mais si le Mouvement Démocrate s’engage à travailler avec les meilleurs esprits, les meilleures pensées, et ceux dont les valeurs sont respectables qu’ils soient selon l’ancienne grille de lecture à droite ou à gauche, l’on se doit de soutenir une femme qui certes a commis des erreurs (qui aurait l’audace de croire et de dire qu’il n’en commettre jamais sitôt qu’il sent les suaves et enivrantes effluves du pouvoir ?) mais qui n’a jamais renié son intégrité, ne serait-ce qu’au bon souvenir de ses propos sur la venue de Kadhafi : "notre pays n'est pas un paillasson sur lequel un dirigeant peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits ». De deux choses l’une : soit elle avait été diligentée par Sarkozy pour contrebalancer la venue du dictateur, et auquel cas elle n’est pas payée en retour. Soit ses propos sont de sa propre initiative, et ils ont le mérite d’un certain panache.

Dans tous les cas, Rama Yadé, merci de mettre de la couleur à cette politique insipide. Et contrairement à ce pensent tes "alliés", cela n' A RIEN A VOIR avec ta couleur de peau...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Les Nouveaux Démocrates
  • Les Nouveaux Démocrates
  • : Enseignant et essayiste. Auteur de La Croix et la bannière sur la rhétorique des intégristes à propos du mariage pour tous (Golias, novembre 2012) et de Mariage pour tous vs Manif pour Tous (Golias, mai 2015) Auteur également d'articles sur Prochoix, la revue tenue par Fiammetta Venner et Caroline Fourest (n°57,58,59, 63 & 66) Ancien membre du Conseil national du MoDem et candidat aux Régionales 2010 et législatives 2012. Démission du MoDem en octobre 2012. Blog d’un militant du Mouvement Démocrate (MoDem).
  • Contact

Recherche